SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2008-2009 Zitting 2008-2009
________________
10 aôut 2009 10 augustus 2009
________________
Question écrite n° 4-4020 Schriftelijke vraag nr. 4-4020

de Yves Buysse (Vlaams Belang)

van Yves Buysse (Vlaams Belang)

au vice-premier ministre et ministre des Finances et des Réformes institutionnelles

aan de vice-eersteminister en minister van Financiën en Institutionele Hervormingen
________________
Services publics - Traducteurs - Interprètes - Coût Overheidsdiensten - Vertalers - Tolken - Kostprijs 
________________
profession de l'information
traduction
interprétation
coût de fonctionnement
ministère
beroep in het informatiewezen
vertaling
tolken
bedrijfskosten
ministerie
________ ________
10/8/2009 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 10/9/2009 )
24/11/2009 Antwoord
10/8/2009 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 10/9/2009 )
24/11/2009 Antwoord
________ ________
Aussi posée à : question écrite 4-4019
Aussi posée à : question écrite 4-4021
Aussi posée à : question écrite 4-4022
Aussi posée à : question écrite 4-4023
Aussi posée à : question écrite 4-4024
Aussi posée à : question écrite 4-4025
Aussi posée à : question écrite 4-4026
Aussi posée à : question écrite 4-4027
Aussi posée à : question écrite 4-4028
Aussi posée à : question écrite 4-4029
Aussi posée à : question écrite 4-4030
Aussi posée à : question écrite 4-4031
Aussi posée à : question écrite 4-4032
Aussi posée à : question écrite 4-4033
Aussi posée à : question écrite 4-4034
Aussi posée à : question écrite 4-4035
Aussi posée à : question écrite 4-4036
Aussi posée à : question écrite 4-4037
Aussi posée à : question écrite 4-4038
Aussi posée à : question écrite 4-4039
Aussi posée à : question écrite 4-4040
Aussi posée à : question écrite 4-4019
Aussi posée à : question écrite 4-4021
Aussi posée à : question écrite 4-4022
Aussi posée à : question écrite 4-4023
Aussi posée à : question écrite 4-4024
Aussi posée à : question écrite 4-4025
Aussi posée à : question écrite 4-4026
Aussi posée à : question écrite 4-4027
Aussi posée à : question écrite 4-4028
Aussi posée à : question écrite 4-4029
Aussi posée à : question écrite 4-4030
Aussi posée à : question écrite 4-4031
Aussi posée à : question écrite 4-4032
Aussi posée à : question écrite 4-4033
Aussi posée à : question écrite 4-4034
Aussi posée à : question écrite 4-4035
Aussi posée à : question écrite 4-4036
Aussi posée à : question écrite 4-4037
Aussi posée à : question écrite 4-4038
Aussi posée à : question écrite 4-4039
Aussi posée à : question écrite 4-4040
________ ________
Question n° 4-4020 du 10 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 4-4020 d.d. 10 augustus 2009 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Pas mal de services publics ont fréquemment recours à des traducteurs/interprètes, assermentés ou non.

Je souhaiterais que le ministre réponde aux questions suivantes :

1. Dans quels services relevant de votre tutelle et pour quelles matières a-t-on recours à des traducteurs/interprètes et quel en est le fondement légal?

2. Combien de fois ces services ont-ils eu recours à un traducteur/interpète en 2007 et 2008?

3. Combien ces traducteurs/interprètes ont-ils coûté aux pouvoirs publics en 2007 et 2008?

4. Quelle est la part de ces coûts d'interprétation et de traduction qui est répercutée sur leurs utilisateurs?

 

Nogal wat overheidsdiensten maken veelvuldig gebruik van al dan niet beëdigde vertalers/tolken.

Graag had ik van de geachte minister antwoord gekregen op de volgende vragen:

1. In welke diensten die onder uw voogdij staan en voor welke zaken wordt gebruik gemaakt van vertalers/tolken en wat is de wettelijke basis daarvoor?

2. Hoeveel keer werd door deze diensten in 2007 en 2008 gebruik gemaakt van een vertaler/tolk ?

3. Hoeveel hebben deze vertalers/tolken binnen deze diensten de overheid gekost in 2007 en 2008?

4. Hoeveel van deze kosten inzake tolk- en vertaaldiensten worden verder doorgerekend aan de gebruikers ervan?

 
Réponse reçue le 24 novembre 2009 : Antwoord ontvangen op 24 november 2009 :

1. De par ses missions spécifiques à caractère international, l’Administration des douanes et accises utilise fréquemment le service de traducteurs jurés. Ce type de prestations est essentiellement demandé par les services contentieux de l’Administration centrale et des six directions régionales. Pour la plupart des dossiers traités, les autorités judiciaires exigent effectivement la traduction des pièces étrangères.

Le service de traduction du service d’encadrement Secrétariat et Logistique fait appel à des firmes privées pour des traductions urgentes de marchés publics.

La base légale est l’arrêté royal du 18 juillet 1966 portant coordination des lois sur l’emploi des langues en matière administrative.

2. Pour les années 2007 et 2008, le nombre de prestations de traduction s’élève respectivement à 122 et 102 pour l’Administration des douanes et accises et respectivement à 68 et 52 pour le service de traduction du service d’encadrement Secrétariat et Logistique.

3. Pour les années 2007 et 2008, le coût total de ces prestations se monte respectivement à 29 950,41 euros et 39 767,71 euros pour l’Administration des douanes et accises et à 99 878,85 euros et 119 714,95 euros pour le service de traduction du service d’encadrement Secrétariat et Logistique.

4. Pour les litiges traités en Belgique, une demande de remboursement des frais de dossier y compris les prestations de traduction est introduite auprès des tribunaux. Aucune statistique spécifique quant aux nombres et aux montants récupérés n’est tenue. Pour ce qui concerne les prestations de traductions demandées dans le cadre de l’assistance mutuelle avec d’autres pays membres de l’U.E., la récupération des frais n’est pas demandée.

1. Door de specifieke opdrachten met internationaal karakter, maakt de Administratie der douane en accijnzen geregeld gebruik van beëdigde vertalers. Deze soort van prestaties wordt voornamelijk gevraagd door de Diensten Geschillen van de Centrale Administratie en de zes gewestelijke directies. Van het merendeel van de behandelde dossiers eisen de gerechtelijke instanties inderdaad de vertaling van de buitenlandse stukken.

De vertaaldienst van de stafdienst Secretariaat en Logistiek doet een beroep op privéfirma’s in het kader van dringende vertalingen van overheidsopdrachten.

De wettelijke basis is het koninklijk besluit van 18 juli 1966 (Belgisch Staatsblad van 2 augustus 1966) houdende coördinatie van de wetten op het gebruik van de talen in bestuurszaken.

2. Voor de jaren 2007 en 2008, is het aantal vertalingen in het kader van de opdrachten voor de Administratie der douane en accijnzen respectievelijk 122 en 102 en 68 en 52 voor de vertaaldienst van de stafdienst Secretariaat en Logistiek.

3. Voor de jaren 2007 en 2008, is de totale kost van de prestaties respectievelijk 29 950,4 euro en 39 767,71 euro voor de Administratie der douane en accijnzen en respectievelijk 99 878,85 euro en 119 714,95 euro voor de vertaaldienst van de stafdienst Secretariaat en Logistiek.

4. Voor de geschillen behandeld in Belgïe wordt de terugbetaling van de dossierskosten met inbegrip van de vertalingskosten ingeleid bij de Rechtbanken. Geen enkele specifieke statistieken noch van het aantal, noch van de gerecupereerde bedragen wordt bijgehouden. Wat betreft de vertaalprestaties gevraagd in het kader de wederzijdse bijstand met de andere lidstaten van de E.U. wordt de recuperatie van de kosten niet geëist.