Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4818

de Bert Anciaux (sp.a) du 28 décembre 2011

à la secrétaire d'État à l'Asile, à l'Immigration et à l'Intégration sociale, adjointe à la ministre de la Justice

Centres d'asile - Surpopulation - Manifestation du personnel - Statut du personnel - Fedasil

asile politique
équipement social
Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile
statut du personnel
demandeur d'asile

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
20/7/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3886

Question n° 5-4818 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Une cinquantaine d'agents de différents centres d'asile ont récemment manifesté devant le siège de l'Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile (Fedasil). Selon les syndicats, la situation du personnel est critique. Ils plaident pour une politique d'asile claire afin que ceux qui ont besoin d'être accueillis le soient et que le personnel dispose enfin du statut qu'il réclame depuis des années. Le personnel subit le stress lié à une politique défaillante, un excès de clients et une pénurie aiguë de places d'accueil.

Voici mes questions :

1) Comment le secrétaire d'État apprécie-t-il et évalue-t-il la manifestation du personnel des centres d'asile ? Peut-il comprendre les récriminations et les revendications du personnel ?

2) Comment va-t-il y répondre, ou bien ne trouve-t-il pas qu'il importe d'agir énergiquement ?

3) Partage-t-il l'opinion du personnel estimant qu'on tarde beaucoup trop à lui accorder un statut convenable ? Comment va-t-il répondre à cette demande, ou bien ne trouve-t-il pas qu'il importe d'agir énergiquement ?

Réponse reçue le 20 juillet 2012 :

L’honorable membre trouvera ci-après la réponse à ses questions. 

Lors de mon entrée en fonction j'ai été effectivement confrontée à des manifestations du personnel et des délégués des organisations syndicales. 

Je comprends la situation difficile dans laquelle le personnel de Fedasil a dû travailler ces dernières années. La crise de l'accueil a exigé bon nombre d'efforts de la part du personnel. Dû aux mesures structurelles des 6 derniers mois, la situation est une fois de plus sous contrôle et le personnel peut travailler dans des circonstances meilleures. Je mets tout en œuvre pour maintenir cette situation tout en poursuivant le développement des mesures structurelles et le contrôle des arrivées et des départs.  

J'ai également compris que le mécontentement du personnel est principalement dû à l'absence de progrès réalisé dans l'amélioration du statut juridique du personnel. En outre la sécurité du personnel reste un souci majeur. 

Sur ce point j'ai eu plusieurs concertations avec les représentants des organisations syndicales concernant les propositions en vue d'améliorer le statut juridique et la sécurité du personnel contractuel. En cette matière quelques mesures concrètes ont déjà été prises.