Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4480

de Anke Van dermeersch (Vlaams Belang) du 28 décembre 2011

au secrétaire d'État aux Réformes institutionnelles, adjoint au premier ministre, et secrétaire d'État à la Régie des bâtiments, adjoint au ministre des Finances et du Développement durable, chargé de la Fonction publique

Régie des bâtiments - Ressources humaines - Système intégré

Régie des Bâtiments
administration du personnel
application de l'informatique

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
1/3/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-173

Question n° 5-4480 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Pour la gestion du personnel, le service de gestion des ressources humaines (GRH) utilise un certain nombre d’applications informatiques, notamment pour l’administration des salaires, les demandes de congé et le système de l’horloge pointeuse. Ceux-ci permettent de réduire les risques dans le suivi des prestations et la fixation du traitement : les possibilités de commettre des erreurs matérielles diminuent avec la suppression de nombreux processus manuels routiniers. Dans son rapport d'août 2010, la Cour des comptes a cependant mis en évidence l’absence de système intégré mettant en relation les données des divers progiciels. Selon la Cour des comptes, ceci est à déplorer car, de ce fait, il faut répéter les mêmes opérations d’encodage manuel, avec l’augmentation du risque d’erreurs matérielles qui s’ensuit.

1. Le ministre a-t-il déjà pris des mesures nécessaires pour introduire un système intégré au sein du service GRH de la Régie des bâtiments ?

2. A-t-on déjà opté pour un système bien précis ? Si oui, lequel ?

3. De quel échéancier ce processus est-il assorti ?

Réponse reçue le 1 mars 2012 :

A la suite de sa question susmentionnée, j’ai l’honneur de communiquer à l’honorable membre la réponse suivante :

1. La Régie des Bâtiments travaille avec le Service Central des Dépenses Fixes pour l’administration des salaires. Comme indiqué dans le rapport d’août 2010, aucune erreur ou irrégularité n’a été observée lors du transfert des données au SCDF. Les demandes de congé et le système de l’horloge pointeuse ne sont actuellement pas encore intégrés. Vu que le Service public fédéral (SPF) P&O travaille à la mise en place d’un système central de gestion et de traitement des données du personnel, il est souhaitable d’y faire correspondre le plus possible un éventuel nouveau système intégré au sein de la Régie des Bâtiments.

2. Le nouveau système central de gestion et de traitement des données du personnel est basé sur le système Peoplesoft.

3. Dans un premier temps, les SPF et Service public de programmation (SPP) travailleront avec ce nouveau système à partir du 1er janvier 2014. Suivront ensuite toutes les autres organisations qui travaillent avec le SCDF, dont la Régie des Bâtiments.