Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3158

de Bert Anciaux (sp.a) du 29 septembre 2011

à la ministre de l'Intérieur

Homejacking - Personnel des banques - Politique de prévention

vol
séquestration de personnes
personnel
établissement de crédit
profession de la banque

Chronologie

29/9/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4839

Question n° 5-3158 du 29 septembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Les médias relatent régulièrement des homejackings chez des membres du personnel de banques. La famille d'un gérant d'agence, par exemple, est gardée en otage à son domicile pendant que l'employé de banque est conduit à la banque par les agresseurs et contraint d'ouvrir les coffres, etc. Le mode opératoire est bien connu.

Voici mes questions à ce sujet.

1) Quel a été le nombre annuel de homejackings avec prise en otages de membres du personnel de banques et hold-up dans la banque ou institution financière concernée, au cours de la période 2006-2010 ? Comment ce nombre a-t-il évolué et quelles conclusions pouvons-nous en tirer ?

2) Dans quelle mesure la police a-t-elle mis au point une stratégie pour protéger les membres du personnel ou responsables des banques et institutions financières visés par cette forme grave de criminalité et donc vulnérables ? La police s'est-elle déjà concertée avec des représentants du secteur bancaire pour prévenir cette forme de criminalité ? Dans l'affirmative, avec quels résultats ? Dans la négative, comment la ministre explique-t-elle l'inertie dans ce domaine ?