Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-1398

de Guy D'haeseleer (Vlaams Belang) du 24 avril 2017

au ministre des Pensions

Services publics fédéraux - Handicapés - Emploi

ministère
administration publique
fonction publique
intégration des handicapés
handicapé
travailleur handicapé
statistique officielle

Chronologie

24/4/2017 Envoi question (Fin du délai de réponse: 25/5/2017 )
15/5/2017 Réponse

Aussi posée à : question écrite 6-1391
Aussi posée à : question écrite 6-1392
Aussi posée à : question écrite 6-1393
Aussi posée à : question écrite 6-1394
Aussi posée à : question écrite 6-1395
Aussi posée à : question écrite 6-1396
Aussi posée à : question écrite 6-1397
Aussi posée à : question écrite 6-1399
Aussi posée à : question écrite 6-1400
Aussi posée à : question écrite 6-1401
Aussi posée à : question écrite 6-1402
Aussi posée à : question écrite 6-1403
Aussi posée à : question écrite 6-1404
Aussi posée à : question écrite 6-1405
Aussi posée à : question écrite 6-1406
Aussi posée à : question écrite 6-1407
Aussi posée à : question écrite 6-1408

Question n° 6-1398 du 24 avril 2017 : (Question posée en néerlandais)

Les domaines du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille sont une compétence de la Communauté flamande, englobant également la politique à l'égard des handicapés. Il s'agit dès lors une compétence transversale.

Depuis plusieurs années déjà, les entreprises des secteurs public et privé sont incitées à favoriser l'emploi de personnes handicapées. Un emploi adapté est en effet la meilleure garantie d'intégration de ce groupe très vulnérable dans notre société. De nombreuses initiatives ont déjà été annoncées pour accroître le nombre de personnes handicapées employées dans les services publics, mais les résultats se font à chaque fois attendre.

1) Combien de personnes handicapées travaillaient-elles au sein de votre département en 2014, 2015 et 2016, par rôle linguistique ?

2) Quel pourcentage de l'emploi total les personnes handicapées représentent-elles, pour chaque service public ?

3) Quels efforts ont-ils été fournis pour augmenter ce nombre ?

Réponse reçue le 15 mai 2017 :

En réponse à ses questions, j’ai l’honneur de communiquer ce qui suit à l’honorable membre.

1. Veuillez trouver ci-dessous un tableau reprenant le nombre de collaborateurs présentant un handicap (répartis par rôle linguistique) qui ont travaillé au sein du Service fédéral des Pensions (SFP) sur la période 2014-2016, d’après les chiffres qui m’ont été communiqués par l’administration :

 

2014

2015

2016

 

F

N

F

N

F

N

Ex-ONP

12

13

10

10

 

Ex-SdPSP

1

4

1

2

 

SFP

 

15

15

2. Veuillez trouver ci-dessous un tableau reprenant le pourcentage total des collaborateurs présentant un handicap qui ont travaillé au sein du SFP sur la période 2014-2016, d’après les informations qui m’ont été communiquées par l’administration :

 

2014

2015

2016

Ex-ONP

1,32%

1,09%

 

Ex-SdPSP

1%

0,6%

 

SFP

 

1,34%

3. Le SFP consulte avant tout recrutement les listes spécifiques de SELOR en fonction des profils recherchés. La marge actuelle de recrutement étant particulièrement faible, le SFP a conscience du fait que d’autres initiatives favorisant l’accès à l’emploi ou du moins l’intégration en milieu professionnel sont nécessaires et relèvent de sa responsabilité sociétale.

Dans ce contexte, le SFP a pris diverses mesures. Ainsi, des adaptations du poste de travail (matérielles ou non, comme un horaire adapté ou l’accès au télétravail) sont ponctuellement effectuées pour faciliter le travail quotidien des collaborateurs présentant un handicap.

En outre, le SFP participe depuis l’année dernière à l’action Duoday, permettant de créer un duo pendant une journée entre une personne handicapée et un travailleur volontaire.

A la demande d’institutions spécialisées, le SFP examine également la possibilité d’organiser des stages pour des personnes présentant un handicap.

Le SFP souhaite ainsi offrir une expérience en milieu de travail à la personne handicapée et continuer à sensibiliser davantage son personnel.