Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9740

de Martine Taelman (Open Vld) du 24 juillet 2013

au vice-premier ministre et ministre de la Défense

Hezbollah - Liste des organisations terroristes - Conséquences pour nos militaires au Liban - Unifil - Risques - Mesures de sécurité

terrorisme
Liban
force à l'étranger
force multinationale

Chronologie

24/7/2013 Envoi question
23/8/2013 Réponse

Question n° 5-9740 du 24 juillet 2013 : (Question posée en néerlandais)

Dans ma question écrite 5-8592, j'ai insisté pour que l'on inscrive le Hezbollah sur la liste européenne des organisations terroristes. Il s'avère en effet aujourd'hui que le Hezbollah est responsable de l'attentat suicide commis en Bulgarie le 18 juillet 2012 contre un bus de touristes et ayant entraîné le décès de cinq passagers Israéliens et d'un chauffeur bulgare. En outre, le Hezbollah soutient activement le régime syrien dans son oppression de la population syrienne.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont décidé le 22 juillet dernier d'inscrire la branche militaire du groupe libanais Hezbollah sur la liste des organisations terroristes.

Je pense que cette décision est un premier pas important. Mais nous devons être vigilants pour ce qui concerne nos soldats. En effet, 100 militaires belges effectuent actuellement des opérations de déminage dans le cadre de leur participation à la Finul, et leur mission a récemment été prolongée, entre autres à la demande explicite des Nations Unies. Étant donné que nos troupes sont déjà tombées à cet endroit dans un piège du Hezbollah, qui n'a heureusement fait aucune victime, il est vivement conseillé de renforcer notre vigilance et de veiller à ce que la sécurité et l'armement soient suffisants.

J'aimerais dès lors poser les questions suivantes au ministre.

1) Les risques ont-ils augmenté pour nos militaires en mission au Liban dans le cadre de la Finul ? Pouvez-vous donner des explications concrètes ? Des incidents se sont-ils récemment produits ? Dans l'affirmative, quand, et que s'est-il passé ?

2) Des mesures supplémentaires de sécurité ont-elles été prises à la suite de la décision des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne d'inscrire la branche militaire du groupe libanais Hezbollah sur la liste des organisations terroristes ?

3) Pouvez-vous indiquer dans le détail quelles mesures seront prises, et quand elles le seront, afin de préserver la sécurité de la mission de la Finul dans son ensemble ainsi que la sécurité de nos troupes sur place en particulier ? Pouvez-vous expliquer concrètement dans quelle mesure cela ne met bien sûr pas en péril la sécurité de nos troupes ?

Réponse reçue le 23 aôut 2013 :

L'honorable membre est priée de trouver ci-après la réponse à ses questions.

1. Il n’y a aucune indication d’une augmentation du niveau de risque pour nos militaires d’UNIFIL suite à la décision de l’Union européenne de reprendre la branche militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. De plus, il n’y a pas eu d’incidents depuis cette décision.

2. Les mesures de sécurité actuelles sont suffisantes. C’est pourquoi aucune mesure de sécurité supplémentaire n’a dû être prise pour le moment.

3. Il n’est pas indiqué d’entrer dans les détails concrets des mesures de sécurité pour ne pas compromettre la sécurité de nos militaires en opération.