Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8405

de Bert Anciaux (sp.a) du 6 mars 2013

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

La disparition du train international vers les Pays-Bas

Pays-Bas
transport de voyageurs
Société nationale des chemins de fer belges
transport transfrontalier

Chronologie

6/3/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Réponse provisoire (pdf)

Requalification de : demande d'explications 5-2719

Question n° 5-8405 du 6 mars 2013 : (Question posée en néerlandais)

J'ai déjà interrogé antérieurement, de manière très critique, le ministre et son prédécesseur au sujet de la décision de remplacer l'actuel train international – également appelé train Benelux – entre Bruxelles et Amsterdam par un train dont le nom énigmatique est Fyra. Le 9 décembre prochain, la ligne actuelle disparaîtra et le nouveau système entrera en vigueur. Celui-ci s'écarte en de nombreux aspects de l'offre actuelle.

- C'est assurément un train plus rapide;

- Mais le train ne s'arrête plus dans les gares de Malines, Roosendaal, Dordrecht et La Haye;

- Il est obligatoire de réserver préalablement;

- Le voyage est nettement plus cher.

Le train existant qui effectue toute les heures un trajet comportant un arrêt à Malines, Anvers, Roosendaal, Dordrecht, Rotterdam, La Haye, Schiphol et Amsterdam, également lors du trajet retour, était tout simplement accessible à tous les voyageurs. Bien que ce train soit très fréquemment supprimé, il assure une liaison de première importance, non seulement entre Bruxelles et Anvers, par exemple, mais aussi avec les Pays-Bas.

Bien que le plan relatif à la suppression du train Benelux et à son remplacement par Fyra ait été concocté conjointement par la SNCB et NS, il semble que du côté néerlandais, la décision ne soit pas encore définitive. Le ministère néerlandais de l'Infrastructure et de l'Environnement n'aurait pas encore donné son approbation. Dernièrement, il est également apparu que le nouveau gouvernement néerlandais n'est pas favorable à la suppression et est très préoccupé. Un grand nombre de Néerlandais – mais aussi de compatriotes - s'opposent à ce choix qu'ils estiment non seulement asocial et peu pratique mais qui, surtout, hypothèque fortement la libre circulation entre nos deux pays.

Le ministre confirme-t-il que le gouvernement néerlandais n'a pas encore pris de décision définitive concernant la suppression du train Benelux et son remplacement par le train Fyra ? Comment le ministre évalue-t-il cette décision ? Le ministre peut-il faire preuve de compréhension pour les arguments des opposants à cette décision, qui insistent sur ses conséquences asociales et peu pratiques et déplorent qu'elle nuise fortement à la mobilité internationale entre la Belgique et les Pays-Bas ? Le ministre insistera-t-il auprès de la SNCB pour que cette décision soit annulée in extremis et que le service existant, qui répond à de nombreux besoins, soit maintenu ?

Comment expliquer qu'un service qui (1) connaît un grand succès et (2) est très fréquemment utilisé soit victime d'un changement qui (1) irrite de nombreuses personnes et qui, (2) en raison du niveau de prix et de l'obligation de réservation est clairement considéré perçu comme étant asocial et (3) faisant obstacle à l'internationalisation ?