Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8008

de Bert Anciaux (sp.a) du 4 février 2013

à la ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l'Agriculture

Chocolat belge - Label

produit de confiserie
appellation d'origine
label de qualité

Chronologie

4/2/2013 Envoi question
28/2/2013 Réponse

Aussi posée à : question écrite 5-8007

Question n° 5-8008 du 4 février 2013 : (Question posée en néerlandais)

Le chocolat belge jouit d'une renommée mondiale et est synonyme de qualité. Il ne s'agit cependant pas d'un label protégé et les chocolatiers belges veulent remédier à cette situation.

De nombreux produits européens jouissent d'un tel label. Il peut s'agir de la protection de l'appellation d'origine comme pour le champagne ou la feta, ou d'une indication géographique protégée, comme le saumon d'Ecosse.

Mes questions sont les suivantes :

1) Que pense le ministre de la proposition des chocolatiers belges de faire protéger l'appellation « chocolat belge » ? Estime-t-il que cette reconnaissance serait positive pour l'économie et l'image du pays ?

2) A-t-il l'intention de soutenir les chocolatiers belges au mieux lors du dépôt de leur demande auprès le la Commission européenne ? Croit-il à un dénouement favorable de ce dossier ?

Réponse reçue le 28 février 2013 :

Je vous informe que le sujet sur lequel vous m'interrogez relève des compétences du vice-premier ministre et ministre de l'Économie, des Consommateurs et de la Mer du Nord, monsieur Johan Vande Lanotte. 

Je vous suggère donc de vous référer à la réponse qui sera donnée par mon collègue, également questionné sur le sujet.