Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-7499

de Bert Anciaux (sp.a) du 7 décembre 2012

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Bancs solaires - Centre international de Recherche sur le cancer - Cancers de la peau - Fondation contre le cancer - Sensibilisation - Contrôles - Résultats

cancer
sensibilisation du public
prévention des maladies
coiffure et soins esthétiques

Chronologie

7/12/2012 Envoi question
24/7/2013 Rappel
2/9/2013 Réponse

Aussi posée à : question écrite 5-7498

Question n° 5-7499 du 7 décembre 2012 : (Question posée en néerlandais)

Selon la Fondation contre le cancer, le public sous-estime les risques des bancs solaires ou ne les connaît tout simplement pas. Pourtant, selon la Fondation, le caractère cancérigène est incontestable. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe les bancs solaires dans la même catégorie que le tabac et l'amiante. Les recherches du CIRC lui ont permis d'accumuler suffisamment de preuves d'un lien causal entre le cancer de la peau et l'utilisation du banc solaire, en particulier chez les personnes de moins de 35 ans. En utilisant un banc solaire, le risque, pour ces dernières, d'être victimes d'un cancer de la peau augmenterait de 75 %.

Le nombre de cancers de la peau a continué à augmenter de manière inquiétante. En Belgique, nous comptons aujourd'hui 18 000 nouveaux cas chaque année et ce nombre augmente annuellement de 5 %. C'est pourquoi la Fondation contre le cancer lance une campagne sur les autobus dans onze villes afin de sensibiliser les Belges au caractère cancérigène du banc solaire. La Fondation demande en outre un enregistrement obligatoire des centres de bronzage et un contrôle plus strict de ces derniers.

J'aimerais poser les questions suivantes à ce sujet.

1) Que pense le ministre de l'affirmation de la Fondation contre le cancer selon laquelle le public n'est pas suffisamment voire pas du tout informé des risques d'une visite au banc solaire? Est-il exact que le risque d'être victime d'un cancer de la peau augmente de 75 % pour les utilisateurs? Le ministre est-il d'accord avec moi pour dire que les autorités n'agissent pas suffisamment pour sensibiliser la population?

2) Le ministre estime-t-il que les centres de bronzage sont suffisamment contrôlés? Combien de centres la Belgique compte-t-elle actuellement? Combien de contrôles ont-ils été effectués chaque année depuis que les conditions ont été renforcées en 2008? Combien d'amendes et de mises en garde ont-elles été établies à cette occasion ? Le ministre peut-il les classer en fonction de l'infraction (niveau de rayonnement, limite d'âge, type de peau et consommation de médicaments, restrictions,...)?

Réponse reçue le 2 septembre 2013 :

Ces dernières années, le nombre de cancers de la peau a été croissant . Cette augmentation est en partie imputable à une exposition accrue à la lumière naturelle du soleil (sans prendre de mesures de protection pour empêcher ou limiter les risques de lésions cutanées) ainsi qu'à l'exposition aux rayons ultra-violets (UV) provoquée par les bancs solaires.

Incidence du mélanome malin:

Au cours de l'année 2009, on a posé en Belgique 1 912 nouveaux diagnostics (727 hommes et 1 185 femmes). En 2004, ce chiffre était de 1 522 (633 hommes et 889 femmes). En onze ans, on constate une progression de 79,4 %, ce qui représente presque un doublement du nombre de cas entre 1999 (n= 630) et 2009 (n=1 111).

Le risque d'être confronté au diagnostic de mélanome malin avant l'âge de 75 ans a progressé chez les femmes, entre 1999 et 2009, de 0,9 % à 1,4 % et chez les hommes de 0,6 % à 0,9 %. Le risque de mélanome augmente nettement chez les personnes ayant pratiqué régulièrement le banc solaire avant l'âge de trente ans. Les experts déconseillent dès lors l'utilisation du banc solaire par les jeunes adultes, et insistent fortement pour une interdiction de la pratique du banc solaire par les mineurs d'âge. Divers articles scientifiques évoquent en effet une augmentation du risque de l'ordre de 75 %.

1 Je partage l'avis de la Fondation contre le Cancer. Le public n'est pas suffisamment informé des risques liés à l'exposition aux rayons UV générés par les bancs solaires, et ce malgré plusieurs campagnes dans les médias, dont celle organisée par la Fondation contre le Cancer et le Service public fédéral Économie.

La prévention relève de la compétence des entités fédérées. Toutefois, en ce qui concerne le Service public fédéral Santé publique, il participe à la campagne www.soleilmalin.be ou www.veiligindezon.be. Nous ne disposons toutefois pas de données relative à la fréquentation du site. Au niveau européen,une initiative privée euromelanoma.org oeuvre à la prévention du cancer de la peau. Grâce à ce projet, chaque année les citoyens belges se peuvent faire examine chez le dermatologue gratuitement.

2. Il n'est permis d'exploiter un centre de bronzage qu'exclusivement dans le cas où celui-ci répond aux consignes générales de sécurité imposées par la loi du 9 février 1994 relative à la sécurité des produits et des services. Les exigences de cette loi sont complétées par des consignes spécifiques dans les arrêtés royaux du 20 juin 2002 et du 22 novembre 2007 relatifs aux conditions d'exploitation des centres de bronzage. La Belgique a en outre durci sa réglementation relative aux bancs solaires et aux solariums en exécution de nouvelles directives européennes datant d'août 2008. Pour plus d’information, je vous invite à interroger mon collègue J. Vande Lanotte, compétent sur cette question.

Annexe 1: mélanome malin en Flandre 1999-2009: nombre de décès

Annexe 2: mélanome malin en Belgique 2004-2009: nombre de décès

Annexe 3: cancers les plus fréquents par sexe en Belgique 2010

C43: Mélanome malin: nombre de décès et taux de mortalité standardisé pour l'âge par sexe

Flandre 1999-2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommes

Mannen

Tota

Totaall

CR

ESR

WSR

 

Femmes

Vrouwen

Total

Totaal

CR

ESR

WSR

 

1999

78

2,7

2,3

1,6

 

1999

88

2,9

2,1

1,5

 

2000

83

2,8

2,5

1,7

 

2000

78

2,6

1,9

1,4

 

2001

78

2,7

2,3

1,7

 

2001

82

2,7

2,1

1,6

 

2002

82

2,8

2,4

1,7

 

2002

92

3,0

2,2

1,5

 

2003

101

3,4

3,0

2,2

 

2003

102

3,4

2,3

1,7

 

2004

72

2,4

2,1

1,5

 

2004

95

3,1

2,2

1,6

 

2005

100

3,4

2,8

2,0

 

2005

77

2,5

1,8

1,2

 

2006

103

3,4

2,6

1,8

 

2006

71

2,3

1,7

1,2

 

2007

86

2,9

2,3

1,7

 

2007

102

3,3

2,3

1,7

 

2008

112

3,7

2,9

2,0

 

2008

95

3,0

1,9

1,3

 

2009

108

3,5

2,7

1,9

 

2009

108

3,4

2,2

1,6

 

EAPC

 

 

 

1%

 

EAPC

 

 

 

0%

 

p-value

 

 

 

0,235

 

p-value

 

 

 

0,763

 

CR: crude rate ou taux de mortalité brut (n/100.000 personnes-année)

 

 

 

 

 

 

ESR et WSR: taux de mortalité standardisé pour l'âge en fonction de la population standard européenne et mondiale (n/100.000
personnes-année)

EAPC: estimated annual percentage change (%)

 

 

 

 

 

 

 

Mélanome malin: nombre de décès et taux de mortalité standardisé pour l'âge par sexe, Belgique 2004,

Hommes

Mannen

Total

Totaal

 

CR

ESR

WSR

 

Femmes

Vrouwen

Total

Totaal

CR

ESR

WSR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2004

130

2,6

2,2

1,6

 

2004

145

2,7

1,9

1,4

 

2005

144

2,8

2,4

1,7

 

2005

126

2,4

1,7

1,2

 

2006

 

 

 

 

 

2006

 

 

 

 

 

2007

 

 

 

 

 

2007

 

 

 

 

 

2008

164

3,1

2,6

1,8

 

2008

147

2,7

1,8

1,2

 

2009

 

 

 

 

 

2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CR: crude rate ou taux de mortalité brut (n/100.000 personnes-année)

 

 

 

 

 

 

ESR et WSR: taux de mortalité standardisé pour l'âge en fonction de la population standard européenne et mondiale (n/100.000
personnes-année)

http://www.kankerregister.org/media/images/kankerregistratie/Belangrijkecijfers2010_orig.jpg