Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-6720

de Elke Sleurs (N-VA) du 12 juillet 2012

à la ministre de l'Emploi

Crédits-temps - Interruption de carrière - Évolution

interruption de carrière
répartition géographique
répartition par âge
statistique officielle
employé
ouvrier
entreprise privée
fonctionnaire
fonction publique

Chronologie

12/7/2012 Envoi question
11/12/2012 Réponse

Question n° 5-6720 du 12 juillet 2012 : (Question posée en néerlandais)

Ma question n° 5-3331 avait trait aux différentes formes de congés thématiques. Il est ressorti de la la réponse que le nombre total de bénéficiaires a augmenté de 50 % entre 2004 et 2010. Je voudrais savoir si les crédits-temps et l'interruption de carrière ont connu la même évolution.

Je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes :

1) Combien de citoyens ont-ils bénéficié de crédits-temps durant la période 2006-2011 ? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

2) Quel était le nombre total d'heures de crédits-temps prises durant la période 2006-2011 ? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

3) Quel était le coût total des crédits-temps pris durant la période 2006-2011? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

4) Combien de citoyens ont-ils bénéficié d'une interruption de carrière durant la période 2006-2011 ? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

5) Quel était le nombre total d'heures d'interruption de carrière prises durant la période 2006-2011 ? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

6) Quel était le coût total des périodes d'interruption de carrière prises durant la période 2006-2011 ? Je souhaiterais obtenir ces chiffres ventilés par région, par statut (employé, ouvrier), par secteur (privé et public), par nature du crédit-temps (temps plein, temps partiel) et pour les différentes catégories d'âge : moins de 20 ans, entre 20 et 24 ans, entre 25 et 29 ans, entre 30 et 34 ans, entre 35 et 39 ans, entre 40 et 44 ans, entre 45 et 49 ans, entre 50 et 54 ans, entre 55 et 59 ans, entre 60 et 65 ans.

Réponse reçue le 11 décembre 2012 :

Vu le volume des informations demandées, celles-ci seront communiquées directement.

Une copie de la réponse pourra également être consultée au Greffe du Sénat.