Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-612

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 16 décembre 2010

au secrétaire d'État à l'Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté, adjoint à la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Demandeurs d'asile - Problème de l'accueil - Utilisation de la caserne de gendarmerie de Knokke-Heist

Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile
asile politique
Régie des Bâtiments
équipement social
demandeur d'asile

Chronologie

16/12/2010 Envoi question
1/8/2011 Réponse

Aussi posée à : question écrite 5-611

Question n° 5-612 du 16 décembre 2010 : (Question posée en néerlandais)

Depuis quelques mois, Fedasil abrite des demandeurs d'asile dans l'ancienne caserne de gendarmerie, située à la Rijkswachtlaan 42 à 8300 Knokke-Heist.

Le secrétaire d'État peut-il répondre aux questions suivantes ?

- Quel est le nombre de demandeurs d'asile qui résident actuellement dans l'ancienne caserne de gendarmerie de Knokke-Heist ?

- Quel est le nombre maximal de demandeurs d'asile que ces bâtiments peuvent accueillir ?

- S'agit-il de demandeurs d'asile avec enfants ou de personnes individuelles ?

- De quelle nationalité sont les demandeurs d'asile accueillis ?

- Est-il vrai que les autorités locales, tant la commune de Knokke-Heist que le Centre public d'action sociale (CPAS) local, n'ont pas été informés préalablement des projets concrets ? Si tel est le cas, le secrétaire d'État peut-il préciser à quel moment l'administration communale et le CPAS ont été mis au courant ?

- S'agit-il d'un accueil temporaire ou de l'affectation définitive du bâtiment à l'accueil de demandeurs d'asile ?

Réponse reçue le 1 aôut 2011 :

En réponse à vos questions,

1. Il y a actuellement trois familles accueillies, représentant au total vingt personnes (dont deux bébés).

2. Chacun des trois logements est prévu pour accueillir six personnes (avec possibilité de rajouter des lits pour bébés).

3. Il s’agit donc uniquement de logements pour familles avec enfants.

4. Il y a actuellement deux familles du Kosovo et une de Russie.

5. Étant donné l'extrême urgence de la situation, il a fallu recourir aux sites pouvant être rapidement utilisés pour accueillir des demandeurs d'asile, et les logements à Knokke offraient cette possibilité.

6. Cet accueil est régi par une convention pour une durée déterminée courant jusqu’au 31 décembre 2011.