Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-6050

de Bert Anciaux (sp.a) du 6 avril 2012

au secrétaire d'État à l'Environnement, à l'Énergie et à la Mobilité, adjoint à la ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances, et secrétaire d'État aux Réformes institutionnelles, adjoint au premier ministre

Accidents dus à l'angle mort - Nombre - Mesures - Cyclistes roulant du côté gauche

accident de transport
véhicule à deux roues
véhicule utilitaire
équipement de véhicule
statistique officielle

Chronologie

6/4/2012 Envoi question
29/5/2012 Réponse

Question n° 5-6050 du 6 avril 2012 : (Question posée en néerlandais)

Les accidents dus à l'angle mort sont aujourd'hui problématiques. Chaque année, 15 à 20 cyclistes trouvent la mort en Belgique après une collision avec un camion. La catégorie d'âge allant de 10 à 14 ans est sur-représentée dans les chiffres relatifs à ces accidents.

Malgré les nombreuses et diverses mesures techniques et sensibilisatrices, le problème de l'angle mort des camions reste plus qu'alarmant et provoque beaucoup de souffrance.

J'aimerais obtenir une réponse aux questions suivantes :

1. Combien d'accidents dus à l'angle mort ont-ils eu lieu chaque année au cours de la période 2006-2011 ? Combien d'accidents ont-ils été mortels (chaque année, même période de référence) ? Comment le secrétaire d'État explique-t-il cette évolution ? Nos statistiques sont-elles comparables à celles de nos voisins ?

2. La plupart des mesures techniques (comme le rétroviseur anti-angle mort) se sont jusqu'à présent avérées insuffisantes. Quelles mesures supplémentaires le secrétaire d'État envisage-t-il de prendre à l'avenir en accord avec les ministres régionaux afin de réduire considérablement le nombre d'accidents dus à l'angle mort ?

3. Le fait que les cyclistes roulent du côté gauche pourrait-il résoudre le problème ? Existe-t-il des études à ce sujet ? Dans l'affirmative, quels en sont les résultats et quels étaient les avantages/désavantages ? Dans la négative, le secrétaire d'État est-il prêt à étudier enfin ce problème ?

Réponse reçue le 29 mai 2012 :

En réponse à la question posée, j’ai l’honneur de communiquer ce qui suit :

1. Le tableau ci-après récapitule le nombre d’accidents dus à l’angle mort (les derniers chiffres disponibles sont ceux de 2010).


Accidents dus à l’angle mort

Accidents mortels dus à l’angle mort

2006

32

7

2007

46

8

2008

41

5

2009

35

4

2010

29

2

Source : Service public fédéral (SPF) Économie DG SIE/Infographie : IBSR.

Le nombre d’accidents impliquant un camion et un cycliste a diminué progressivement depuis 2007. Il est passé de 46 en 2007 à 29 en 2010, soit une diminution de 17 accidents sur une période de 4 ans. Une tendance similaire à la baisse a été constatée en ce qui concerne le nombre d’accidents mortels. Vu l’augmentation constante du nombre de cyclistes sur les routes belges, la situation peut être considérée comme évoluant de manière satisfaisante.

Le tableau suivant compare le pourcentage de cyclistes décédés en Belgique à la suite d’un tel accident avec les données recensées aux Pays-Bas. Il peut en être déduit que les chiffres sont semblables dans les deux pays.


Belgique

Pays-Bas


Cyclistes décédés dans un accident dû à l’angle mort

Nombre de cyclistes décédés

% de cyclistes décédés dans un accident dû l’angle mort

Cyclistes décédés dans un accident dû à l’angle mort

Nombre de cyclistes décédés

% de cyclistes décédés dans un accident dû à l’angle mort

2006

7

91

7,7%

19

216

8,8%

2007

8

90

8,9%

8

189

4,2%

2008

5

86

5,8%

6

181

3,3%

2009

4

88

4,5%

10

185

5,4%

2010

2

70

2,9%

4

162

2,5%

Sources : SPF Économie DG SIE & Ministerie van Infrastructuur en Milieu, Dienst Verkeer en Scheepvaart Infographie : IBSR.

2. Il n’existe pas de solution miracle pour exclure tout accident dû à l’angle mort. Selon le concept de sécurité durable, la seule manière d’éviter ce type de conflit est de veiller à ce que les camions et les cyclistes (ou cyclomotoristes) n'empruntent pas le même chemin au même moment. Les autres mesures possibles et efficaces pour éviter les accidents dus à l’angle mort, se situent à trois niveaux :

3. A ma connaissance, la possibilité de faire rouler les cyclistes (ou cyclomotoristes) à gauche, n'a jamais été examinée.

Il ne me semble pas opportun d’apporter, en tant que seul pays européen, une modification aussi radicale aux règles de circulation.

En outre, les cyclistes qui rouleraient à gauche, risquent d’être impliqués dans d’autres types d’accidents (ex. des accidents avec des conducteurs qui quittent leur propriété, des problèmes aux carrefours où des voitures tournent à gauche ou viennent de gauche, …).