Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-5917

de Elke Sleurs (N-VA) du 19 mars 2012

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Abeilles - Mortalité des abeilles - Pesticides - Article - Groupe de travail "Abeilles" - Service public fédéral de la Santé publique

apiculture
pesticide
maladie animale

Chronologie

19/3/2012 Envoi question
16/5/2012 Réponse

Question n° 5-5917 du 19 mars 2012 : (Question posée en néerlandais)

Le spécialiste des abeilles, le Dr Jeff Pettis, du Laboratoire de recherche sur les abeilles du Ministère fédéral de l'Agriculture des É.-U. à Beltsville, a publié récemment un article scientifique dans la revue allemande Naturwissenschaften. Il y montre qu'il y a un lien possible entre la mortalité massive des abeilles récemment décrite et l'utilisation d'un pesticide en particulier.

Dans notre pays également, les apiculteurs ont régulièrement tiré le signal d'alarme à propos de la question de la mortalité des abeilles. Il n'est pas nécessaire d'expliquer que les abeilles jouent un rôle essentiel dans la culture de très nombreuses plantes.

Le problème est devenu à ce point aigu qu'un groupe de travail « Abeilles » a été créé au sein du Service public fédéral (SPF) Santé publique.

J'aimerais que la ministre réponde aux questions suivantes :

1) Quelle est l'intensité de l’utilisation du pesticide cité dans l'étude ? Combien de litres de ce pesticide ont-ils été utilisés dans les dernières cinq années, quantités à ventiler par année ?

2) Quelle est l’évaluation de cette étude par le groupe de travail sur les abeilles ?

Réponse reçue le 16 mai 2012 :

La compétence relative à la mise sur le marché et le suivi des produits phytopharmaceutiques est exercée par Mme la ministre S. Laruelle. Cette question doit donc lui être renvoyée.