Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4604

de Bert Anciaux (sp.a) du 23 décembre 2011

au vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes

Galileo - Fonctionnement - Coût

navigation par satellite
satellite
programme de l'UE
Agence spatiale européenne

Chronologie

23/12/2011 Envoi question
5/3/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3613

Question n° 5-4604 du 23 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

On a récemment mis sur orbite les premiers satellites dans le cadre de Galileo, le système européen de navigation. Depuis une bonne dizaine d'années, ce projet est considéré comme une priorité majeure de la politique scientifique européenne. Jusqu'à présent, Galileo est financé par des moyens de la Commission européenne, autrement dit par le contribuable européen. Le coût est estimé à quatre milliards d'euros, auxquels s'ajouteront huit cent millions annuels.

1) La ministre peut-elle confirmer ces montants ?

2) Quel est à ses yeux l'intérêt du projet ?

3) Quelles garanties d'indépendance donne-t-on ? Comment préservera-t-on la vie privée des utilisateurs ?

4) À combien s'élève la contribution de notre pays à la réalisation du projet ?

5) Quelles firmes belges ont-elles été ou sont-elles associées à la réalisation de Galileo ?

Réponse reçue le 5 mars 2012 :

J’informe l’honorable membre que sa question relève des compétences du ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au Développement, M. Paul Magnette.