Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4420

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 28 décembre 2011

à la secrétaire d'État à l'Asile, à l'Immigration et à l'Intégration sociale, adjointe à la ministre de la Justice

Centres d'accueil pour demandeurs d'asile - Consommation d'eau - Consommation d'énergie - Sensibilisation

équipement social
consommation d'eau
consommation d'énergie
asile politique
politique de l'eau
demandeur d'asile
empreinte écologique

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
3/2/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3553

Question n° 5-4420 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

En ces temps de crise, on incite avec raison les citoyens à économiser l'eau et l'énergie. Il serait donc logique que les pouvoirs publics, lorsqu'ils assument l'hébergement de personnes, encouragent l'utilisation rationnelle de l'eau et de l'énergie.

Voici mes questions :

1) Le secrétaire d'État peut-il nous indiquer, par centre d'accueil pour demandeurs d'asile, les consommations moyennes en eau et en énergie par résident ?

2) Comment règlemente-t-on la consommation en eau et en énergie dans ces centres ? En use-t-on sans restriction, ou bien existe-t-il des règles et des conventions ? Y a-t-il des limitations ?

3) A-t-on prévu d'informer les résidents des centres d'asile sur l'utilisation rationnelle de l'eau et de l'énergie ?

Réponse reçue le 3 février 2012 :

L’honorable membre trouvera ci-dessous réponse à ses questions.

1) Je vous prie de trouver ci-dessous le tableau récapitulatif de consommation moyenne d'eau par centre et par demandeur d'asile pour les années 2009 et 2010.

CENTRES

Waterverbruik per AZ

2009

2010

 

 

ARENDONK

36

36

BORZEE

-

23

CHARLEROI

46

46

EKEREN

97

-

FLORENNES

49

45

JODOIGNE

39

56

KAPELLEN

48

46

KLEIN KASTEEL

58

57

MORLANWELZ

74

50

POELKAPELLE

-

20

PONDROME

26

29

RIXENSART

50

56

SINT-TRUIDEN

47

54

STEENOKKERZEEL

156

140

VIRTON

57

41

WSP

53

65

Je vous prie de trouver ci-dessous le tableau récapitulatif de consommation moyenne d'énergie (gaz, électricité et mazout) par centre et par demandeur d'asile pour les années 2009 et 2010.

CENTRES

Consommation d'énergie 2009 par DA

Consommation d'énergie 2010 par DA

 GAS (Kwh)

ELECTRICITE (Kwh)

 MAZOUT (Litres)

 GAS (Kwh)

ELECTRICITE (Kwh)

 MAZOUT (Litres)

ARENDONK

-

2.245

659

205

2.256

669

BORZEE

-

-

-

-

-

4.674

BOVIGNY

-

2.368

568

-

2.885

563

BROECHEM

2.280

2.276

0

2.606

2.832

-

CHARLEROI

4.620

1.700

0

5.564

1.683

-

EKEREN

13.167

1.423

0

-

-

-

FLORENNES

-

1.801

641

-

1.629

661

JODOIGNE

-

4.087

77

-

4.790

75

KAPELLEN

5.414

1.123

-

7.133

1.146

31

KLEIN KASTEEL

-

1.510

504

37

1.549

555

MORLANWELZ

8.216

1.762

-

9.237

1.813

-

POELKAPELLE

-

-

-

-

1.393

838

PONDROME

-

1.655

569

-

1.582

565

RIXENSART

9.478

1.569

-

11.511

1.806

-

SINT-TRUIDEN

6.215

1.695

-

7.090

1.680

-

STEENOKKERZEEL

14.985

971

-

11.901

440

-

STOUMONT

-

-

-

-

-

3.658

SUGNY

-

3.938

1.093

-

3.990

919

VIRTON

-

1.303

622

-

1.218

442

WSP

-

1.187

641

-

1.323

759

2) Un des objectifs des plans d’actions annuel des centres d’accueil est: « Des initiatives sont prises afin de rationaliser l’utilisation des moyens et de réduire l’empreinte écologique ». Les centres d’accueil doivent entreprendre des actions pour concrétiser ceci. De cette façon, des limiteurs d’eau sont installés dans les douches et lavabos, les nouvelles unités de vie utilisent des techniques de récupération d’eau de pluie et des détecteurs de présence et des ampoules économiques sont placés. Le placement d’aluminium derrière les radiateurs et des régulateurs sur les chaudières pour rationaliser le chauffage ainsi que des audits d’énergie aident à limiter la consommation d’énergie. Cette année, l’utilisation des panneaux solaires sera également examinée.

3) Les résidents sont sensibilisés à utiliser rationnellement l’énergie. Les accompagnateurs des centres discutent de ce sujet lors de rencontres avec les résidents : fermer les fenêtres et portes si le chauffage est allumé ou couper le chauffage lors de l’aération des locaux. Des affiches pour éteindre les lumières avant de quitter un local, le triage des déchets, etc. font aussi partie de ces démarches.