Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2952

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 12 aôut 2011

au ministre de la Justice

Prisons - Rotation du personnel - Analyse

établissement pénitentiaire
personnel pénitentiaire
mobilité de la main-d'oeuvre
administration du personnel
travailleur détaché

Chronologie

12/8/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4382

Question n° 5-2952 du 12 aôut 2011 : (Question posée en néerlandais)

L'un des instruments d'une politique de ressources humaines réside dans l'analyse de la rotation du personnel. La durée moyenne de service, les motivations des départs ou des demandes de mutation et le suivi qui y est apporté sont des éléments extrêmement importants .

J'aimerais que le ministre m'éclaire sur la rotation du personnel pénitentiaire.

1) Le service public fédéral Justice (SPF) procède-t-il à intervalles réguliers, à une analyse de la rotation du personnel pénitentiaire ? Dans l'affirmative, quelle est la fréquence de ces analyses ? Qui est impliqué dans cet examen ? Quelles sont les conclusions de la dernière analyse ? Des différences importantes existent-elles entre les différents établissements pénitentiaires ?

2) En cas de départ volontaire d'un agent, procède-t-on systématiquement à un entretien visant à vérifier quelles sont les véritables motivations de son départ ? Qui est chargé de mener cet entretien ? A qui les résultats en sont-ils communiqués ?

Dans la négative, pourquoi cela n'est-il pas prévu ?