Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2948

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 12 aôut 2011

à la ministre de l'Intérieur

Police des chemins de fer - Courtrai - Poste fixe - Demande de la zone de police VLAS

Société nationale des chemins de fer belges
gare ferroviaire
police
criminalité
délinquance
sécurité publique

Chronologie

12/8/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4407

Question n° 5-2948 du 12 aôut 2011 : (Question posée en néerlandais)

Depuis l'été 2010, la criminalité sévit dans le quartier de la gare à Courtrai. En septembre 2010, le chef de corps de la zone VLAS (Courtrai Kuurne Lendelede) déplorait qu'on ne voie guère voir la police des chemins de fer à la gare. Une amélioration serait cependant en vue: un " protocole de coopération " a été signé, mais sa concrétisation se faisait encore attendre. Plus de neuf mois après, les effets ne sont toujours pas fort perceptibles.

Comme l'insécurité à la gare de Courtrai et dans ses environs n'a pas baissé depuis lors, loin de là, le chef de corps vient d'adresser ce qu'il appelle une " lettre urgente " au commissaire général de la Police fédérale, où il demande un poste avancé de la police des chemins de fer à Courtrai.

À ce jour, cette lettre serait demeurée sans réponse;

1) La ministre est elle au courant de cette " lettre urgente " du chef de corps courtraisien ?

2) Comment se fait il qu'aucune réponse n'ait été apportée à la demande du chef de corps, en dépit de l'urgence du problème ?

3) Dans quelle mesure est elle disposée à octroyer à Courtrai un poste fixe de la police des chemins de fer, compte tenu de la grande insécurité dans la gare et aux alentours ? Pour quand peut on espérer ce poste ? S'il ne sera pas créé, pourquoi pas ?