Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2493

de Bert Anciaux (sp.a) du 9 juin 2011

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Bactérie Escherichia Coli - Risque - Mesures

pollution des aliments
sécurité des aliments
risque sanitaire
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
maladie infectieuse
maladie d'origine alimentaire

Chronologie

9/6/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-2494

Question n° 5-2493 du 9 juin 2011 : (Question posée en néerlandais)

Fin mai 2011, les médias ont annoncé le décès de trois dames âgées en Allemagne des suites d'une contamination par la bactérie Escherichia Coli enterohémorragique (ECEH). L'origine probable se trouve dans des légumes contaminés qui ont été consommés sans avoir été suffisamment lavés. La contamination proviendrait de déjections animales. Elle provoque entre autres des diarrhées hémorragiques. Ce sont surtout les personnes affaiblies et donc souvent les personnes âgées qui peuvent ainsi être entraînées dans une spirale morbide.

Bien que les cas de décès aient été observés en Allemagne, une contamination en Belgique ne semble pas impossible.

Je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1) Quelle est, selon la ministre, la dangerosité de la bactérie ECEH ?

2) Combien de cas de contamination par la bactérie ECEH a-t-on observés annuellement au cours de la période 2006-2010 ? Combien de décès imputables à une contamination a-t-on déplorés au cours de cette période ?

3) Quelles mesures spécifiques la ministre envisage-t-elle pour lutter contre la bactérie ECEH ?