Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2345

de Bert Anciaux (sp.a) du 18 mai 2011

à la ministre de l'Intérieur

Domaine d'Hofstade - Troubles au cours du week-end de Pâques - Rapport

délinquance juvénile
parc de loisirs
sécurité et gardiennage
police locale
violence des jeunes

Chronologie

18/5/2011 Envoi question
20/6/2011 Réponse

Question n° 5-2345 du 18 mai 2011 : (Question posée en néerlandais)

J'ai déjà interrogé la ministre lors de la demande d'explications 5-853 (Annales des commissions n° 5-66 COM) sur le même sujet. Une des questions posées dans ce cadre visait à obtenir un compte rendu correct de l'origine de ces troubles, les témoignages de spectateurs faisant état d'une intervention inappropriée des agents de surveillance et d'une réponse disproportionnée de la police. Par ailleurs, les services de police et le bourgmestre ont surtout mis en cause, dans les médias, un certain nombre de jeunes, les désignant comme responsables. J'aimerais que la ministre me communique un rapport objectif des événements, de leur déroulement, des interviews et interrogatoires,... et je souhaiterais qu'elle le fasse par écrit.

Je souhaite obtenir une réponse à la question suivante :

La ministre peut-elle me transmettre le rapport objectif, les comptes rendus de police, ... y compris les témoignages des spectateurs des incidents qui se sont déroulés au domaine d'Hofstade au cours du week-end de Pâques 2011 ?

Réponse reçue le 20 juin 2011 :

L’honorable membre trouvera ci-dessous réponse à ses questions.

Des procès verbaux, des déclarations de témoins et des rapports policiers ne peuvent pas vous être remis.

Veuillez trouver ci-après une synthèse du rapport de la zone de police KASTZE.

Le 25 avril 2011, la police locale était chargée d’une surveillance aux alentours du domaine de récréation à Hofstade. Au sein du domaine, la surveillance était assurée par quatre gardiens privés.

La police était appelée pour une intervention à l’intérieur du domaine, à la demande des gardiens, suite à une bagarre entre une vingtaine de jeunes sur la plage.

Quatre policiers se sont immédiatement rendus sur place; environ cinq minutes plus tard, ils ont été renforcés par une équipe supplémentaire de deux hommes.

A l’arrivée de la police, la surveillance privée leur désignait un jeune homme comme instigateur.

Lorsque la police voulait intercepter cette personne, elle a été assaillie par un nombre de jeunes avec des bouteilles et avec des cannettes emplies de sable. Quatre policiers ont été touchés, dont un a subi une incapacité de travail de quatre jours.

À l’arrivée de renforts d’équipes de corps de police avoisinants et de la police fédérale, eux aussi ont été assaillis avec des projectiles. Un membre de la police fédérale a dû être transféré à l’hôpital et a subi une incapacité de travail de deux semaines. L’auteur a été intercepté.