Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-7089

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 5 mars 2010

à la ministre de l'Intérieur

Services de police - Feeding Information System (FEEDIS) - Integrated Sysytem for the Local Police (ISLP) - Augmentation des flux de données - Problèmes éventuels de capacités

base de données
Banque de données nationale générale (Police)
police locale
police

Chronologie

5/3/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/4/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Question n° 4-7089 du 5 mars 2010 : (Question posée en néerlandais)

Les services de police utilisent de plus en plus souvent les données telles qu'elles ont été intégrées dans les applications existantes, par exemple, la consultation du registre national et des marques d'immatriculation depuis le Feeding Information System Feed (FEEDIS) ou l'Integrated Sysytem for the Local Police (ISLP). C'est tout bénéfice pour la coordination et la qualité des données mais, dans le même temps, cela accroît les flux de données sur le réseau. Le Comité permanent de contrôle des services de police (Comité P) se demande dans son dernier rapport (portant sur la période 2007-2008) si cela pourra réellement être maintenu à l'avenir.

1. Les flux de données via le FEEDIS et/ou l'ISLP posent-ils déjà des problèmes de capacités à l'heure actuelle ?

2. Si l'accroissement des flux de données se poursuit à son rythme actuel, quand le FEEDIS et/ou l'ISLP atteindront-ils leur niveau de saturation ?

3. Des mesures ont-elles déjà été prises pour anticiper ce problème ?