Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-6699

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 1 février 2010

au secrétaire d'État à la Mobilité, adjoint au Premier Ministre

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Train direct rapide Aarschot-Bruxelles - Manque de places assises - Mesures

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
migration alternante

Chronologie

1/2/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 4/3/2010 )
9/2/2010 Réponse

Question n° 4-6699 du 1 février 2010 : (Question posée en néerlandais)

Le train direct rapide de 7h 26 d'Aarschot à destination de Bruxelles-Midi a été récemment remplacé par un nouveau train à double étage. Malheureusement, le nombre de places assises reste encore insuffisant. Les voyageurs montant à Aarschot ne trouvent généralement que quelques sièges libres dans chaque wagon. Les autres doivent rester debout ou prendre place dans les escaliers. Selon nous, il est anormal que les voyageurs aient une probabilité quotidienne plus élevée de devoir rester debout que de pouvoir s'asseoir.

1. La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) a-t-elle déjà mesuré la pénurie de places assises sur le train à double étage de 7h 26 à Aarschot ?

2. Dans la négative, la SNCB s'en occupera-t-elle bientôt ?

3. Quelles initiatives la SNCB prendra-t-elle afin d'augmenter le nombre de places assises sur ce train ?

4. Une liaison rapide supplémentaire d'Aarschot à Bruxelles sans arrêt à Louvain peut-elle être envisagée ?

Réponse reçue le 9 février 2010 :

J’ai l’honneur de signaler à l’honorable membre que cette question relève de la compétence de la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques