Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-6468

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 11 janvier 2010

à la ministre de l'Intérieur

Police judiciaire fédérale de l'arrondissement de Bruges - Parcours d'accompagnement relatif à la détermination des valeurs et au changement de culture - Recommandations - Organisation dans les autres arrondissements

police judiciaire
gestion

Chronologie

11/1/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 11/2/2010 )
17/2/2010 Réponse

Question n° 4-6468 du 11 janvier 2010 : (Question posée en néerlandais)

Il y a quelque temps, une enquête interne sur le management a été menée à la police judiciaire fédérale de Bruges. Selon la ministre, il s'agissait d'un « Parcours d'accompagnement relatif à la détermination des valeurs et au changement de culture », mais eu égard aux faits pour lesquels la police judiciaire fédérale de Bruges a fait parler d'elle dans la presse ces derniers mois, cette enquête est également mise en rapport avec des problèmes dans l'organisation interne.

1. La ministre peut-elle m'indiquer pourquoi ce projet pilote a été organisé spécifiquement à Bruges ?

2. Sait-on déjà déjà à quelles recommandations relatives au management à Bruges l'enquête aboutira ?

3. Quand ces recommandations seront-elles rendues publiques ?

4. Est-il d'ores et déjà acquis que ce parcours d'accompagnement sera aussi organisé dans d'autres arrondissements du pays ?

Réponse reçue le 17 février 2010 :

L’honorable membre trouvera ci-dessous réponse à ses questions.

1. En 2004, des valeurs ont été fixées pour l’ensemble de la Police judiciaire fédérale, reposant sur le code déontologique et les valeurs de la Police fédérale. Fixer ces valeurs était nécessaire pour cadrer la Police judiciaire fédérale et l’orienter vers la fonction de police orientée vers la communauté et la gestion optimale dont question dans mes circulaires CP1 et CP2.

Le changement culturel demande un effort de longue haleine et n’est pas inné. Au sein des différentes directions de la Police judiciaire fédérale, des trajets ont donc été tracés pour faire accepter ces valeurs et les faire porter par tous les membres de la PJF.

Pour Bruges, il a été opté, en concertation avec le directeur local, pour un trajet permettant de faire appel à un consultant externe utilisant une méthode qui a fait ses preuves dans de nombreuses organisations belges et étrangères.

Le choix de Bruges a été un choix pragmatique. En effet, il y avait peu d’initiatives en matière de changement culturel et sa taille se prêtait particulièrement bien à cette méthodologie. La direction générale savait également que par le passé, des incidents ont éclaté, qui peut-être trouvaient leur origine dans les différentes cultures présentes.

2. Avec le management de Bruges, un trajet a été dessiné pour faire pencher la culture régnante vers les valeurs souhaitées par le personnel et la direction. Cet objectif ne peut être réalisé à court terme et demande une action pointue durant plusieurs années.

3. Ce trajet est déjà connu dans les grandes lignes par les membres de la Police judiciaire fédérale de Bruges. Une communication ouverte est l’une des valeurs à atteindre et chaque fois que l’on décide de franchir une étape dans la méthodologie, le comment et le pourquoi sont expliqués.

4. Jusqu’à présent, Bruges n’a franchi que la première étape, soit l’exécution du scanning. Il est encore prématuré de faire une évaluation définitive et de tirer les conclusions en faveur d’autres directions. La Police judiciaire fédérale continue toutefois à travailler en permanence au changement de culture et ce, en utilisant différentes méthodes. Les résultats opérationnels prouvent que cela paie.