Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-1967

de Anke Van dermeersch (Vlaams Belang) du 10 novembre 2008

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Institut de formation de l'administration fédérale (IFA) - Tests - Notification des résultats - Délai

SELOR
formation professionnelle
contrôle des connaissances
communication des données

Chronologie

10/11/2008 Envoi question (Fin du délai de réponse: 11/12/2008 )
16/12/2008 Réponse

Question n° 4-1967 du 10 novembre 2008 : (Question posée en néerlandais)

En réponse à ma question écrite n° 4-1554, la ministre confirme que l'Institut de formation de l'administration fédérale (IFA) a accumulé un certain retard en ce qui concerne la notification des résultats de tests. Elle indique également qu'elle entend limiter à maximum trois mois le délai entre le test et la notification du résultat. Ce délai est déjà nettement préférable au délai actuel, mais il nous semble encore assez long. Il ressort d'ailleurs de la liste qu'elle a communiquée que dans certains cas, il est tout à fait possible de réduire ce délai à un mois et demi.

Ambitionne-t-elle d'encore raccourcir ce délai et quelles mesures prend-elle, le cas échéant, à cet effet ?

Réponse reçue le 16 décembre 2008 :

Je communique à l’honorable membre que, lors de la détermination du délai de trois mois entre le passage du test et la communication des résultats, il faut tenir compte du fait que la correction des tests et la communication des résultats comportent différentes étapes qui prennent chaque fois un certain temps.

Pour les tests à choix multiple :

- la copie des formulaires optiquement lisibles;

- la lecture des formulaires optiques après programmation des configurations de correction ;

- la correction en cas de lecture erronée : détection d’erreurs (par exemple réponses mal cochées) et si possible correction ;

- le calcul des indicateurs statistiques pour l’analyse des résultats ;

- une première analyse docimologique de ces indicateurs ;

- la collecte de plaintes éventuelles au sujet de la formation et du test ou de remarques sur le procès-verbal de la session de test ;

- la discussion de ces résultats avec les différents formateurs afin de vérifier si le test présente des problèmes réels ;

- sur la base de l’analyse, l’élaboration d’une proposition d’amélioration éventuelle pour le management ;

- la validation des résultats et/ou les propositions d’amélioration par le management ;

- l’élaboration d’un fichier pour l’importation des résultats ;

- le contrôle de l’exactitude des données sur la base des dossiers de tests individuels pour l’importation ;

- l’importation des résultats de test et le contrôle de l’exactitude des données après ;

- l’impression et l’envoi des rapports par organisation pour les différents services du personnel ;

- l’impression et l’envoi des résultats individuels.

Pour les autres formes de test :

- la copie des feuilles de test ;

- la correction manuelle des copies individuelles (si les chiffres le permettent, tout d’abord une correction expérimentale d’un nombre limité de copies afin de vérifier si la grille de correction fonctionne et si elle est utilisée de manière identique par les différents correcteurs) ;

- le calcul des indicateurs statistiques pour l’analyse des résultats, question par question;

- une première analyse docimologique de ces indicateurs ;

- la collecte de plaintes éventuelles au sujet de la formation et du test ou de remarques sur le procès-verbal de la session de test ;

- la discussion de ces résultats avec les différents formateurs afin de vérifier si le test présente des problèmes réels ;

- sur la base de l’analyse, l’élaboration d’une proposition d’amélioration éventuelle pour le management;

- faire corriger une seconde fois les copies ayant un score entre 55 et 60 ;

- la validation des résultats et/ou les propositions d’amélioration par le management ;

- l’élaboration et le contrôle d’un fichier pour l’importation des résultats ;

- le contrôle de l’exactitude des données sur la base des dossiers de tests individuels pour l’importation ;

- l’importation des résultats de test et le contrôle de l’exactitude des données après importation ;

- l’impression et l’envoi des rapports par organisation pour les différents services du personnel ;

- l’impression et l’envoi des résultats individuels.

La durée maximum de trois mois entre le test et la communication des résultats est par conséquent une estimation réaliste, surtout s’il faut tenir compte du fait que certaines formations comptent un nombre important de participants et que différents acteurs doivent intervenir dans le processus et faire correspondre leurs agendas.