SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2012-2013 Zitting 2012-2013
________________
24 janvier 2013 24 januari 2013
________________
Question écrite n° 5-7892 Schriftelijke vraag nr. 5-7892

de Cécile Thibaut (Ecolo)

van Cécile Thibaut (Ecolo)

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

aan de minister van Overheidsbedrijven en Ontwikkelingssamenwerking, belast met Grote Steden
________________
Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Nouvelles rames Desiro - Problèmes techniques - Ligne 165 Athus-Bertrix-Libramont - Résolution Nationale Maatschappij der Belgische Spoorwegen (NMBS) - Nieuwe Desiro-treinstellen - Technische problemen - Lijn 165 Athus-Bertrix-Libramont - Oplossing 
________________
Société nationale des chemins de fer belges
véhicule sur rails
Nationale Maatschappij der Belgische Spoorwegen
voertuig op rails
________ ________
24/1/2013 Verzending vraag
16/4/2013 Antwoord
24/1/2013 Verzending vraag
16/4/2013 Antwoord
________ ________
Question n° 5-7892 du 24 janvier 2013 : (Question posée en français) Vraag nr. 5-7892 d.d. 24 januari 2013 : (Vraag gesteld in het Frans)

Le 9 décembre 2012, les nouvelles automotrices Desiro ont fait leur apparition sur le réseau wallon. Si on ne peut que se réjouir de la mise en place d'un nouveau matériel roulant moderne, il apparaît que de nombreux problèmes techniques sont rencontrés.

Le lundi 17décembre, huit autorails diesel du type AR41 ont repris du service sur la ligne 165 Athus-Bertrix-Libramont pour suppléer les Desiro défectueuses. Je m'étonne qu'une telle situation n'ait pu être anticipée par les tests réalisés en préparation à cette mise en service.

1) Pouvez-vous me préciser si l'origine des problèmes techniques rencontrés est aujourd'hui identifiée ?

2) Dans l'affirmative, quelles sont- les origines de ces problèmes techniques ? Ceux-ci sont-ils résolus ?

3) Peut-on espérer à l'avenir une circulation normalisée des automotrices Desiro sur la ligne 165 ?

 

Op 9 december 2012 verschenen de nieuwe Desiro-motorstellen op het Waalse net. We verheugen ons uiteraard over de ingebruikname van nieuw en modern rollend materieel, maar helaas blijken er tal van technische problemen te zijn.

Op maandag 17 december werden acht dieseltreinen van het type AR41 opnieuw in dienst genomen op lijn 165 Athus-Bertrix-Libramont om de defecte Desiro's te vervangen. Het verbaast me dat een dergelijke situatie niet kon worden voorzien bij de tests vóór de ingebruikname.

1) Kunt u mij zeggen of men intussen de oorzaak van de technische problemen kent?

2) Zo ja, welke zijn de oorzaken van die problemen? Zijn ze opgelost?

3) Kunnen we erop rekenen dat de Desiro-treinstellen voortaan normaal zullen rijden?

 
Réponse reçue le 16 avril 2013 : Antwoord ontvangen op 16 april 2013 :

En réponse à la question de l'honorable membre, le groupe Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) me communique les éléments suivants :

1. et 2. Actuellement, 61 automotrices Desiro ont été livrées à la SNCB. Au cours de la première année d'exploitation, elles ont rencontré un certain nombre de problèmes qui ont donné lieu à des retards et à des suppressions de trains.

Les différents logiciels se trouvant à bord des trains ont été à l'origine de divers problèmes, auxquels sont venus s'ajouter des problèmes au niveau du câblage.

Depuis le lancement du projet, un certain nombre de modifications au niveau du logiciel ont été effectuées, lequelles ont donné lieu à une amélioration notable, mais qui reste insuffisante.

Une modification encore plus conséquente du logiciel est actuellement en phase de test, en vue d'une implémentation à court terme, qui devrait déboucher sur une amélioration significative de la situation.

3. L'objectif de la SNCB reste d'assurer à l'avenir une circulation normalisée des automotrices Desiro. Néanmoins, à titre transitoire, les anciens autorails 41 sont gardés en back-up pour palier aux problèmes rencontrés par le nouveau matériel.

In antwoord op de vraag van het geachte lid, geeft de Nationale Maatschappij der Belgische Spoorwegen (NMBS)-groep de volgende elementen:

1. en 2. Op dit ogenblik zijn er 61 Desiro-motorstellen aan de NMBS geleverd. Tijdens het eerste exploitatiejaar kregen ze af te rekenen met een aantal problemen die leidden tot treinvertragingen en afgeschafte treinen.

Het is de verschillende software aan boord van de treinen die verschillende problemen veroorzaakte, waarbij er nog problemen aan de bekabeling beovenop kwamen.

Sinds de start van het project zijn er een aantal wijzigingen aan de software aangebracht, die tot een merkbare maar nog steeds onvoldoende verbetering, hebben geleid.

Op dit ogenblik wordt er ook een nog ingrijpendere aanpassing van de software getest die op korte termijn zou moeten kunnen worden ingevoerd, die de situatie beduidend zou moeten verbeteren.

3. De doelstelling van de NMBS blijft erin bestaan in de toekomst een genormaliseerd verdeer van de Desirotreinstellen te verzekeren. De oude motorwagens 41 worden echter als overgangsmaatregel als back-up bijgehouden om problemen te verhelpen die zich met het nieuwe materieel voordoen.