Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1060

de Guy D'haeseleer (Vlaams Belang) du 1 mars 2021

au vice-premier ministre et ministre de l'Economie et du Travail

Services publics fédéraux - Handicapés - Emploi

ministère
administration publique
service public
intégration des handicapés
travailleur handicapé
statistique officielle

Chronologie

1/3/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 1/4/2021 )
4/6/2021 Réponse

Question n° 7-1060 du 1 mars 2021 : (Question posée en néerlandais)

Les domaines du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille sont une compétence de la Communauté flamande, englobant également la politique à l'égard des handicapés. Il s'agit dès lors d'une compétence transversale.

Depuis plusieurs années déjà, les entreprises des secteurs public et privé sont incitées à favoriser l'emploi de personnes handicapées. Un emploi adapté est en effet la meilleure garantie d'intégration de ce groupe très vulnérable dans notre société. De nombreuses initiatives ont déjà été annoncées pour accroître le nombre de personnes handicapées employées dans les services publics, mais les résultats se font à chaque fois attendre.

1) Combien de personnes handicapées travaillaient-elles au sein de votre département en 2019 et en 2020, par rôle linguistique ?

2) Quel pourcentage de l'emploi total les personnes handicapées représentent-elles, pour chaque service public ?

3) Quels efforts ont-ils été fournis pour augmenter ce nombre ?

Je souhaiterais obtenir ces chiffres sur une base annuelle.

Réponse reçue le 4 juin 2021 :

1) 2) SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale

 

NL

FR

Total

2019

17

18

35

2020

18

18

36

2019: 35/1146 (3,05%)

2020: 36/1127 (3,19%)

ONEM

 

NL

FR

Total

2019

16

15

31

2020

16

16

32

0,97% en 2019 et 0,98% en 2020

CAPAC

 

NL

FR

Total

2019

10

4

14

2020

9

3

12

2020 :12/691 (1,74%)

ONVA

 

NL

FR

Total

2019

4

0

4

2020

3

0

3

2019: 4/210 (1,90%)

2020: 3/212 (1,42%)

3) SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale

Le SPF ne prend pas de mesures spécifiques, mais suit les règles fédérales (c'est-à-dire accorder des adaptations raisonnables lors des tests et des entretiens). Etant donné que la règle des 3% a été atteinte ces dernières années, la priorité actuellement n’est pas accordée au recrutement. Il suffit de suivre le système de classification contraignant. Sur cette base, le recrutement de personnes porteuses de handicap continue.

ONEM

L’ONEM mène depuis plusieurs années des actions en faveur de l’inclusion des personnes avec un handicap au travail.

L’ONEM le fait:

En participant aux groupes de travail instaurés par le groupe de pilotage fédéral en matière de diversité, par la synergie inter IPSS et par l’UNCRPD.

En consultant et en utilisant des canaux d'information et de sélection ciblant des personnes avec un handicap, tels que Selor (banque de données et site internet) et le salon de l'emploi Talentum. Les invitations à une sélection mentionnent que lors de la procédure de sélection, des adaptations peuvent être demandées par les candidats avec un handicap.

En mettant en œuvre des actions positives vis-à-vis des personnes avec un handicap :

Deux agents du service Wellbeing@Work ont été désignées personnes de référence pour les aménagements raisonnables.  Elles traitent et assurent le suivi des demandes d’aménagements raisonnables de postes de travail, tant pour la sélection, l’engagement ou le maintien au travail des agents.  Elles proposent un accompagnement des personnes avec un handicap sur le lieu de travail.

En sensibilisant les agents de l’ONEM à la thématique des handicaps visibles et invisibles, sous la forme de sessions pour chaque entités et directions.  Un format on-line sera par ailleurs développé pour cette action de formation en 2021.

En sensibilisant la ligne hiérarchique à l’approche inclusive en matière de handicap grâce à un théâtre d’entreprise on-line (action 2021).

En développant et en mettant à disposition différents outils en faveur de l’inclusion des personnes avec un handicap au travail :

Une boîte à outils interactive qui rassemble la documentation utile pour la sélection, l’intégration et le maintien au travail des personnes porteuses d’un handicap ou d’une maladie chronique a été réalisée.

Une grille d’analyse des besoins en matière d’accessibilité des bâtiments pour personnes à mobilité réduite, élaborée sur base des recommandations émises par la Régie des Bâtiments, a été réalisée.

CAPAC

Les recommandations de la Commission d’accompagnement pour le recrutement de personnes avec un handicap, inhérent au recrutement, sont appliquées à la CAPAC : dans chaque offre d’emploi est insérée la possibilité de participer aux sélections pour les personnes avec un handicap, de manière positive. Toutes les offres contiennent la mention : « les candidats sont sélectionnés sur la base de leurs qualités et aptitudes, indépendamment du sexe, de l’origine ou d’un handicap ». Il est également indiqué dans les offres d’emploi qu’il est possible d’adapter les tests de sélection, l’expert en sélection pouvant en discuter au préalable avec le candidat.

Un certain nombre de mesures sont également prises pour faciliter l'emploi des personnes handicapées. Par exemple, lors du recrutement d'un collaborateur handicapé, ou chaque fois qu'il y a une demande d'un collaborateur avec un handicap déjà en service, des ajustements sont apportés aux postes de travail en concertation avec notre service interne de prévention et notre service externe de médecine du travail.

ONVA

Lors de l’aménagement du nouveau bâtiment (l’ONVA a déménagé fin 2015), l’accessibilité à tous les utilisateurs a été prise en compte (plans inclinés pour les personnes en fauteuil roulant, toilette pour personnes à mobilité réduite, lecteur de badge à hauteur des personnes en fauteuil roulant, boutons indiqués en braille dans les ascenseurs...). L’ONVA a également réalisé 2 projets dans le cadre des projets de cofinancement de BOSA : l’adaptation des casques de téléphone pour les personnes malentendantes en 2016 et l’installation de lampes flash sur le système d’alarme incendie pour les personnes malentendantes en 2018.

Dans le cadre des recrutements, l’ONVA suit toujours les directives de Selor, qui prévoient notamment la possibilité de demander des aménagements raisonnables durant la procédure de recrutement. Lorsqu’un membre du personnel demande un aménagement raisonnable de son poste de travail, cette demande est toujours examinée par le conseiller en prévention. L’extension du télétravail à 3 jours au maximum, à la suite de l’adoption du nouveau règlement de travail à partir du 1/1/2017, peut représenter une facilité pour les collaborateurs souffrant d’un handicap, étant donné que cela leur épargne le déplacement jusqu’au bâtiment de l’ONVA ces jours-là. Depuis le déménagement fin 2015 dans le centre de Bruxelles, à 10 minutes à pied de la gare de Bruxelles-Central, il n’est plus nécessaire de combiner le train avec un second moyen de transport public pour rejoindre le bâtiment.