Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-1360

de Guy D'haeseleer (Vlaams Belang) du 14 avril 2017

au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des bâtiments

Services de police - Personnel de sécurité - Départ spontané

police
licenciement
mobilité de la main-d'oeuvre
travailleur détaché

Chronologie

14/4/2017 Envoi question (Fin du délai de réponse: 18/5/2017 )
9/12/2018 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 6-2324

Question n° 6-1360 du 14 avril 2017 : (Question posée en néerlandais)

La prévention et la protection sont des compétences communautaires flamandes. Cette question concerne dès lors une compétence transversale.

Les services publics sont de plus en plus confrontés à des départs volontaires de membres du personnel qui choisissent d'aller travailleur ailleurs, notamment dans le secteur privé.

1. Combien de membres du personnel des services chargés de la sécurité ont-ils quitté volontairement leur service ? Je souhaite obtenir des chiffres par service, pour les trois dernières années pour lesquelles des données sont disponibles.

2. Existe-t-il des services qui sont plus particulièrement exposés au phénomène ?

3. a) Cherche-t-on à connaître les raisons de ces départs ? b) Quelles en sont les causes principales ?

4. Quelle attention accordez-vous à ce problème dans le cadre de votre politique ?