Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8303

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 25 février 2013

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Infrabel - Travaux sur la ligne Libramont-Arlon - Impact sur le raccordement ferroviaire vers la zone d'activité économique de Molinfaing

Société nationale des chemins de fer belges
transport de marchandises
transport ferroviaire

Chronologie

25/2/2013 Envoi question
22/4/2013 Réponse

Question n° 5-8303 du 25 février 2013 : (Question posée en français)

Dans le cadre des travaux de mise de la voie entre Libramont et Arlon à une vitesse de référence de 160 kilomètres à l'heure, l'entreprise aurait l'intention de supprimer prochainement un grand nombre d'appareils de voie. Ce qui aurait pour conséquence de supprimer la troisième voie à hauteur de Neufchâteau.

Or, il se fait que c'est cette troisième voie qui est destinée à recevoir le raccordement ferré vers la zone d'activité économique de Molinfaing.

On peut difficilement imaginer qu'Infrabel n'assure plus le passage vers Molinfaing qui était l'une des conditions sine qua non de reconnaissance de la zone économique par le gouvernement wallon.

Cependant, dans la mesure où le raccordement se ferait directement sur les voies principales, cela signifierait que les convois sortant n'auraient d'autre choix que d'emprunter la voie vers Arlon. La vitesse d'un convoi marchandise est difficilement compatible avec le trafic rapide des trains de voyageurs sur cette même voie. Selon tous les spécialistes, l'exploitation dans ces conditions est difficilement imaginable.

Pourriez-vous m'indiquer :

1) quelles sont précisément les intentions d'Infrabel en ce qui concerne le raccordement de Molinfaing ;

2) comment l'entreprise compte concilier dans le futur trafic marchandise de et vers Molinfaing avec le trafic voyageur sur ce tronçon de la ligne 162 ?

Réponse reçue le 22 avril 2013 :

En réponse aux questions de l'honorable membre, le groupe Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) me communique les éléments suivants :

  1. Le raccordement direct de la voie d’accès à la zone d’activité économique de Molinfaing à une des voies principales de la ligne 162 au lieu de la voie accessoire, initialement prévue, a été prise par Infrabel en concertation avec Idelux. Cette solution présente le meilleur rapport facilité au niveau de l’exploitation/coût pour les deux parties (Infrabel et Idelux).

  2. La capacité de la ligne 162 est suffisante pour permettre l’insertion des trains de desserte de la zone d’activité économique de Molinfaing. Le raccordement possède en interne des voies de garage en suffisance pour éviter l’arrêt de train en voie principale.