Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4108

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 23 décembre 2011

à la vice-première ministre et ministre de l'Intérieur

Corps d'intervention de la police fédérale (CIK) - Province de Luxembourg - Cadre - Manque d'effectifs

police
province de Luxembourg

Chronologie

23/12/2011 Envoi question
5/9/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3547

Question n° 5-4108 du 23 décembre 2011 : (Question posée en français)

Le Corps d'intervention de la police fédérale (CIK) a été mis en place au cours de l'année 2005 avec pour mission d'augmenter la présence visible de la police sur le terrain, de contribuer à la diminution de la capacité hypothéquée des zones de police (HyCap) et d'appuyer la police locale lors de la réalisation des priorités du plan de sécurité zonal et du plan de sécurité national.

Sur un effectif total de cinq cents hommes, le CIK compte quatre cent cinquante membres dans la réserve d'intervention déconcentrée des provinces. La province de Luxembourg bénéficie d'un cadre de trente-et-un membres dans sa réserve d'intervention (trente cadres de base et un cadre moyen).

Il me revient que pour cette province, le cadre CIK est actuellement loin d'être complet vu qu'il manquerait dix-sept policiers pour compléter le cadre.

Voici mes questions :

1) Pouvez-vous me confirmer les chiffres avancés concernant ce cadre ?

2) Quelles sont les raisons qui peuvent expliquer ce manque criant dans les effectifs du CIK Luxembourg ?

3) D'autres réserves d'intervention déconcentrées des provinces connaissent-elles un manque structurel d'effectifs pour atteindre le cadre légal ?

4) Comment envisagez-vous de procéder pour compléter le cadre CIK Luxembourg ?

Réponse reçue le 5 septembre 2012 :

Je vous renvoie à ma réponse, lors de la Commission de l’Intérieur au sénat du 15 mai 2012, à la demande d’explication n° 5-2016 de monsieur le sénateur Dirk Claes (5-149COM).