Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-1479

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 23 février 2011

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Gares - Projet de gares multi-services - Déclaration commune avec la Région wallonne - Autres projets en cours

Société nationale des chemins de fer belges
gare ferroviaire

Chronologie

23/2/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4102

Question n° 5-1479 du 23 février 2011 : (Question posée en français)

Le 5 janvier 2005, Monsieur Johan Vande Lanotte, à l'époque ministre des Entreprises publiques, était présent à la gare de Melreux-Hotton pour signer une déclaration commune avec le ministre wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique Philippe Courard en vue de la création d'espaces multi-services dans un certain nombre de gares wallonne que la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) envisageait de fermer.

Ce projet visait à installer dans ces gares des services au public, tels que des antennes de communes ou de centres publics d'action sociale (CPAS), des bureaux de police ainsi que des guichets de La Poste. Des services commerciaux, comme les librairies, n'étant pas exclus s'ils pouvaient s'intégrer au projet.

Quelques jours plus tard, une rencontre entre le ministre wallon et des représentants de la SNCB avait permis d'établir un calendrier des opérations et de nombreux projets étaient évoqués :

- à Houyet, on envisageait de loger des services communaux et l'Office du tourisme ;

- à Thuin, des services communaux (administration, police, CPAS) mais également des partenaires publics (La Poste et Belgacom) ;

- à Trois-Ponts, l'Office du tourisme ;

- à Huy, une antenne de la police communale à la gare de Statte.

Des possibilités pour rouvrir des gares fermées étaient également envisagées :

- il était évoqué, pour Habay, de localiser la Maison de l'emploi et le médiateur communal, ainsi qu'une antenne pour l'organisation du co-voiturage ;

- à Halanzy, le Syndicat d'initiative et la police avaient marqué leur intérêt.

Je plaide depuis bien longtemps pour la sauvegarde des gares, en particulier des gares rurales et leur humanisation au travers de « Maisons de services publics » ou centre multi-services. La « Maison de services publics », est un lieu dans lequel différents services se relayent pour offrir un guichet décentralisé à la population. Il y a un intérêt majeur dans la province la plus éloignée des centres administratifs et la plus étendue. Au-delà du Luxembourg, c'est pour moi un projet porteur pour de nombreuses régions rurales.

Je souhaite vous poser les questions suivantes :

1) Quels sont les gares dans lesquelles la déclaration commune signée par votre prédécesseur avec la Région wallonne a permis de développer des espaces multi-services ?

2) Quels sont les services que l'on peut y trouver ?

3) En dehors de cette déclaration commune, d'autres projets ont-ils été développés ?

4) Des projets d'espaces multi-services dans les gares belges sont-ils en cours? Si oui, quels sont les gares concernées ? Quels services pourra-t-on y trouver ? Et dans quels délais ?