Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-10335

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 12 novembre 2013

au ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

la fermeture des Points Poste dans les gares

gare ferroviaire
service postal

Chronologie

12/11/2013 Envoi question
12/12/2013 Réponse

Requalification de : demande d'explications 5-3672

Question n° 5-10335 du 12 novembre 2013 : (Question posée en français)

Le nombre de bureaux de poste et de point poste est en baisse depuis 2010. Tandis qu'on dénombrait encore 1294 bureaux de poste opérationnels en 2005, ils n'étaient déjà plus que 690 en 2010 et 670 l'an dernier. Le nombre de points poste avait lui augmenté durant la période 2005-2010, passant de 45 à 704, pour redescendre à 670 l'an dernier.

Les points poste sont principalement installés dans des commerces et offrent moins de service qu'un bureau de poste classique. On compte 20 points poste installés dans des espaces publics (9 dans des gares, 7 dans des maisons communales ou infrastructures communales et 2 dans des CPAS).

J'apprends que depuis le 1er juin, tous les points poste dans les gares ont été supprimés. Il me revient également qu'à partir du 1er juillet, tous les guichets de la SNCB organiseraient un système limité de vente de timbre aux usagers du rail et à l'ensemble des riverains proche de ces gares .

Monsieur le Ministre, pouvez-vous me confirmer la fermeture des points poste dans les gares et les raisons qui ont conduit à cette décision ?

La fermeture du point poste s'accompagne-t-elle de la disparition de la boîte rouge attenante ?

Si le point poste a effectivement été supprimé, pouvez-vous me rassurer quant au fait que celui-ci a été remplacé dans un rayon proche de la gare ?

Réponse reçue le 12 décembre 2013 :

Tout d’abord, le Cinquième contrat de gestion conclu entre l'État Belge et bpost prévoit que le réseau des points de service postal doit être structuré comme un réseau de proximité pour la clientèle visant à garantir une cohésion sociale et territoriale dans le Royaume. A cette fin le réseau de points de vente de bpost doit comprendre au moins 1 300 points de service postal (bureaux de poste et Points Poste) maintenus sur toute la durée du Contrat. De plus bpost garantira une présence postale d’au moins 650 bureaux de poste, dont au moins un dans chacune des 589 communes de Belgique.

A l’heure actuelle, le réseau est composé de 669 bureaux de poste et 655 Point Poste (donc 1 324 points de service, un nombre qui dépasse ce qui est prévu au contrat de gestion).

A la suite d’une décision commune de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) et bpost, bpost m’informe que les Points Poste situés au guichet des gares (qui étaient au nombre de 9 début de cette année) ont été fermés. Le Point Poste au guichet de la gare de Rixensart est le dernier qui sera bientôt fermé. bpost confirme cependant qu’il n’est pas question de supprimer les Points Postes existant dans les commerces situés dans les gares.

bpost explique que les principales raisons de la fermeture des Points Postes dans les guichets sont: (i) le faible trafic dans ces Points Poste (plus de moitié moindre que dans les autres points postes) , (ii) la nature des transactions (principalement la vente des timbres) et (iii) l'incompatibilité des activités du Point Poste avec le fonctionnement des guichets pendant les heures de pointes ou des période critiques (l’arrivée et le départ imminent d’un train).

Cependant, bpost tient à préciser que les 164 gares SNCB équipées d’un guichet offriront les services de magasin de timbres à partir du 1er juillet 2013. Chaque magasin de timbre disposera ainsi de timbres autocollants nationaux, européens et internationaux.

En ce qui concerne le remplacement de ces 9 Points Poste (et les boîtes rouges), bpost examinera au cas par cas si un tel remplacement est nécessaire en tenant compte des besoins de la clientèle et de l’offre existante dans les environs. Je rappelle à ce titre que le 5e Contrat de Gestion contraint bpost à maintenir un réseau de points de service postal situés à moins de 5 km pour 95 % de la population belge et à moins de 10 km pour 98 % de la population.