Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-7403

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 7 avril 2010

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Site web - Recherche d'horaire - Inefficacité - "Démarketing" - Gare de Libramont - Correspondances

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
site internet
durée du transport

Chronologie

7/4/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 6/5/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Requalification de : demande d'explications 4-1624

Question n° 4-7403 du 7 avril 2010 : (Question posée en français)

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) dispose d'un système informatisé de recherche d'horaires à destination des guichets, du personnel d'accompagnement, du renseignement téléphonique et des voyageurs, au travers de son site web. Ce sont ces mêmes horaires qui sont transmis aux autres systèmes de renseignement, notamment Info-Tec, pour la Région wallonne.

Il devrait donc être le meilleur ambassadeur du train auprès de sa clientèle potentielle.

Or, depuis l'entrée en vigueur des nouveaux horaires, le système génère des propositions sur lesquelles je m'interroge.

J'en prendrai deux exemples.

Pour se rendre de Virton à Bruxelles, le système propose diverses alternatives mais semble « oublier » les meilleures sur le plan de la rapidité.

Ainsi, à certaines heures, l'itinéraire suggéré passe via Bertrix - Dinant. À d'autres, c'est via Libramont. Néanmoins, il omet systématiquement d'indiquer la correspondance directe (l'ICJ à l'heure 12 à Libramont).

Ces propositions mettent Virton à 3 h 06 de Bruxelles Luxembourg (contre 2 h 38 via Libramont par la correspondance directe), avec deux changements de train (Bertrix et Dinant) ou allonge inutilement le voyage en suggérant une attente assez longue en gare de Libramont.

Dans la réalité, une correspondance immédiate est réalisée et le plus souvent assurée de fait à Libramont.

Si l'on regarde plus loin, on s'aperçoit que ces « mauvais » horaires sont générés lorsque le délai de correspondance est de trois minutes.

Un second exemple.

Si l'on quitte Neufchâteau vers 7 h 30, l'horaire propose une arrivée à Bruxelles 2 h 30 plus tard. Pourtant, un train quitte Neufchâteau à 7 h 35 et donne correspondance avec un IC excellent quittant Libramont à 7 h 46 (la correspondance est cette fois de quatre minutes en gare de Libramont). Ce dernier met Neufchâteau à 1 h 54 de Bruxelles. La meilleure relation matinale de Neufchâteau vers Namur et Bruxelles est, ainsi, passée sous silence !

Lorsqu'une entreprise mène une politique qui consiste à chercher à décourager certains de ses clients qu'elle ne souhaite plus conserver, on parle de « démarketing ». Je m'interroge donc à propos des cas que je viens de vous exposer.

J'aimerais demander à l'honorable ministre si l'entreprise est consciente de l'effet désastreux de cette politique d'horaire sur son image auprès du public et de ses conséquences sur la fréquentation de certaines lignes ou de certaines gares qui déjà sont loin d'être privilégiées.

J'aimerais savoir aussi pourquoi la SNCB n'assure plus une correspondance d'un confort raisonnable pour la clientèle de la ligne 165 à l'arrivée de chaque train, sachant que la fréquence est déjà très faible (un train toutes les deux heures).

Pourquoi ces correspondances « difficiles » ne sont-elles pas assurées sans changement de quai à Libramont, obligeant les voyageurs à emprunter le tunnel sous-voies pour changer de train ? Selon mes informations recueillies auprès du personnel de la SNCB, ce changement de quai n'est pas rendu nécessaire par un impératif technique.

Enfin, j'aimerais savoir pourquoi les renseignements horaires ne font aucune mention de ces « meilleures relations ». Ne pensez-vous pas qu'elles mériteraient à tout le moins d'être indiquées, sous réserve d'un éventuel avertissement à l'usager qui ne serait pas attentif au minutage, tel que le fait la SNCB notamment pour avertir de la surcharge du train ?