Questions et Réponses

Sénat de Belgique

SESSION DE 1996-1997


Bulletin 1-40

11 MARS 1997

Questions posées par les Sénateurs et réponses données par les Ministres

(Fr.): Question posée en français - (N.): Question posée en néerlandais


Ministre de la Fonction publique

Question nº 54 de M. Anciaux du 21 février 1997 (N.) :
Examens linguistiques organisés par le Secrétariat permanent de recrutement.

Le Secrétariat permanent de recrutement est responsable de l'organisation des examens linguistiques, imposés aux candidats, sur une des langues nationales.

J'aimerais que l'honorable ministre réponde aux questions suivantes à cet égard :

1. Quels sont les critères utilisés pour l'évaluation des réponses données à l'examen par les candidats francophones et néerlandophones ?

2. Quelles garanties ont-elles été prévues afin que la matière imposée ait un degré de difficulté équivalent pour les francophones et les néerlandophones ?

3. Qui est responsable du contrôle de qualité de la matière et de l'évaluation des examens ?

4. Existe-t-il des chiffres comparatifs sur le pourcentage de réussite des candidats francophones et néerlandophones en ce qui concerne la connaissance de l'autre langue nationale (F/N ­ N/F) ?

5. Quelle est la procédure suivie afin de garantir une même méthode de correction pour les candidats francophones et néerlandophones lors des examens linguistiques ?


Réponse : J'ai l'honneur de communiquer à l'honorable membre ce qui suit.

1. Les critères utilisés lors de l'évaluation des candidats sont les suivants :

­ le niveau administratif (niveau 1, 2+, 2, 3 et 4);

­ le degré de connaissance linguistique requis (connaissance approfondie, suffisante, appropriée et élémentaire);

­ le vocabulaire axé sur la fonction (vocabulaire administratif, policier et médical).

Ces critères sont valables tant pour les examens informatisés que pour les examens oraux.

2. Il convient de remarquer préalablement que chaque langue possède ses spécificités. Lors de l'élaboration de la base de données des examens linguistiques, on a veillé scrupuleusement à ce que ces caractéristiques se reflètent de manière équilibrée dans les questions posées aux candidats des deux rôles linguistiques. Les concepteurs ont pris comme critère objectif les programmes pédagogiques des Communautés française et flamande.

3. Le contrôle de qualité du test linguistique informatisé est assuré par les concepteurs de celui-ci, à savoir le groupe Didascalia du Universitaire Instelling Antwerpen, auquel le Secrétariat permanent de recrutement a confié la mission d'évaluer et d'actualiser ledit test linguistique.

L'évaluation de l'examen s'effectue conformément aux critères cités sous le point 1.

4. Pour avoir un aperçu du pourcentage de réussite des candidats francophones et néerlandophones, l'honorable membre trouvera ci-dessous les données relatives à l'année 1995.

Inscrit
­
Ingeschreven
Présent
­
Aanwezig
Réussi
­
Geslaagd
Niv.1 N 2 834 1 236 271
Niv.1 F 1 886 1 430 473
Niv.1 D 32 22 6
Total. ­ Totaal 4 752 2 688 750
Niv.2+ N 0 0 0
Niv.2+ F 0 0 0
Niv.2+ D 6 4 1
Total. ­ Totaal 6 4 1
Niv.2 N 7 511 4 025 1 167
Niv.2 F 4 257 3 354 1 562
Niv.2 D 80 59 5
Total. ­ Totaal 11 848 7 438 2 734
Niv.3 N 3 525 2 040 588
Niv.3 F 1 448 1 112 637
Niv.3 D 17 12 4
Total. ­ Totaal 4 990 3 164 1 229
Niv.4 N 4 297 2 337 813
Niv.4 F 2 313 1 735 884
Niv.4 D 7 6 0
Total. ­ Totaal 6 617 4 078 1 697
Total N. ­ Totaal N 18 167 9 638 2 839
Total F. ­ Totaal F 9 904 7 631 3 556
Total D. ­ Totaal D 142 103 16
Total général. ­ Algemeen totaal 28 213 17 372 6 411

Légende :

N : connaissance du néerlandais.

F : connaissance du français.

D : connaissance de l'allemand.

5. Les examens linguistiques informatisés sont corrigés de façon automatisée. Dans le cadre de cette procédure, les mêmes méthodes d'évaluation sont appliquées.

Lors des examens oraux le Secrétariat permanent de recrutement fait appel autant que possible à des professeurs habilités à apprécier la connaissance tant du français que du néerlandais et ce en vue de garantir l'unité d'appréciation.


(1) Jean Vanempten et Ludwig Verduin, Witwassen. De praktijk , éd. Van Halewijck, 1995.