Questions et Réponses

Sénat de Belgique


Bulletin 1-64

SESSION DE 1997-1998

Questions posées par les Sénateurs et réponses données par les Ministres

(Fr.): Question posée en français - (N.): Question posée en néerlandais


Vice-Premier ministre et ministre de l'Économie et des Télécommunications Télécommunications

Question nº 190 de M. Anciaux du 10 octobre 1997 (N.) :
Annuaires téléphoniques Belgacom ­ Nouvelle campagne de publicité à Bruxelles.

Belgacom a lancé une nouvelle campagne de publicité pour ses annuaires. Cette campagne est menée notamment au moyen d'affiches de 20 m2 . Je n'ai cependant encore vu aucune affiche en néerlandais à Bruxelles. On a manifestement uniquement apposé des affiches en français sur lesquelles on peut lire le texte « lu et approuvé ».

L'honorable ministre pourrait-il répondre aux questions suivantes :

1. Combien d'affiches a-t-on apposées à Bruxelles dans le cadre de cette campagne ?

2. Quelle est la proportion d'affiches en néerlandais par rapport aux affiches en français ?

3. Qu'est-ce qui a motivé le choix de cette proportion ?

4. Quelles mesures compte-t-il prendre ?

Réponse : En réponse aux questions posées par l'honorable membre, la société anonyme de droit public Belgacom me communique ce qui suit.

Belgacom Directory Services (B.D.S.) a, en octobre 1997, lancé une campagne publicitaire pour les guides téléphoniques au cours de laquelle ont été apposées des affiches de 20 m2 , portant les mots « lu et approuvé ».

Au total, 216 affiches ont été diffusées dans la région de Bruxelles, dont 141 avec texte en français « lu et approuvé », et 75 avec texte en néerlandais « gelezen en goedgekeurd ».

Belgacom Directory Services met tout en oeuvre pour respecter les dispositions légales, et plus spécialement les lois linguistiques ainsi que l'arrêté royal du 15 juillet 1994 relatif à l'édition d'annuaires téléphoniques en Belgique.

Il convient par ailleurs de relever que Belgacom Directory Services n'a reçu aucune plainte à ce jour concernant la campagne publicitaire susmentionnée.