Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 7-1274

de Bert Anciaux (Vooruit) du 23 juin 2021

au vice-premier ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Crise du coronavirus - Stratégie de vaccination - Résultats - Nombre de contaminations - Raisons - Information de la population - Communication (Covid-19)

épidémie
vaccination
vaccin
sensibilisation du public

Chronologie

23/6/2021 Envoi question (Fin du délai de réponse: 22/7/2021 )

Question n° 7-1274 du 23 juin 2021 : (Question posée en néerlandais)

La gestion de la crise du coronavirus constitue évidemment une matière transversale par excellence, qui relève notamment de la compétence du gouvernement fédéral et des gouvernements de Communauté. Tous les niveaux de pouvoir sont associés à la gestion de cette crise qui frappe de plein fouet les centres de soins résidentiels et les hôpitaux mais affecte en réalité l'ensemble de la société.

Début juin 2021, plus de cinq millions de concitoyens, soit près de 50 % de la population, ont reçu une première dose de vaccin et environ 25 % de la population est entièrement vaccinée.

Il y a un an, début juin 2020, le nombre de contaminations constatées par jour était sensiblement moins élevé qu'à l'heure actuelle, alors que personne n'était encore vacciné à l'époque et que de nombreux concitoyens le sont à présent.

Ce constat purement factuel nourrit chez certains groupes de la population des doutes quant à l'efficacité de la vaccination. La présente question vise à dissiper ces doutes et à obtenir des réponses fortes en vue d'accroître la confiance des citoyens dans la campagne de vaccination.

1) Comment se fait-il que les chiffres de contamination soient encore beaucoup plus élevés maintenant qu'il y a un an, alors qu'on ne vaccinait pas encore ?

2) Comment expliquer qu'après la première grosse vague de mars-avril 2020, nous n'ayons presque plus eu de contaminations durant la période de juin 2020 ?

3) Une concertation a-t-elle déjà été menée à ce sujet avec les collègues des Communautés ?

4) Tout le monde est-il sur la même longueur d'onde en ce qui concerne la gestion de cette crise sanitaire ?

5) Le nombre encore élevé de contaminations début juin 2021 est-il imputable aux nouveaux variants du Covid-19 ? Est-il lié au fait que les contacts sociaux sont beaucoup plus nombreux qu'il y a un an ?

6) Sans la vaccination, le nombre de contaminations aurait-il atteint un niveau similaire à celui constaté aujourd'hui ou aurait-il été beaucoup plus élevé ?

7) Est-il exact, selon vous, qu'une vaccination massive est le seul moyen de sortir de cette crise sanitaire ?

8) Selon vous, communique-t-on suffisamment sur les raisons des contaminations ?

9) Selon vous, informe-t-on suffisamment la population pour renforcer sa confiance dans la vaccination ?

10) Peut-on considérer que lorsqu'une grande partie de la population aura été entièrement vaccinée, il sera pour ainsi dire impossible que le nombre de contaminations reparte à la hausse comme nous l'avons vu entre le début octobre 2020 et le début décembre 2020 ?