Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 6-523

de Cindy Franssen (CD&V) du 19 mars 2015

à la secrétaire d'État à la Lutte contre la pauvreté, à l'Égalité des chances, aux Personnes handicapées, et à la Politique scientifique, chargée des Grandes Villes, adjointe au Ministre des Finances

Lutte contre la pauvreté - Conférence interministérielle

pauvreté
Conférence interministérielle

Chronologie

19/3/2015 Envoi question (Fin du délai de réponse: 23/4/2015 )
21/4/2015 Réponse

Question n° 6-523 du 19 mars 2015 : (Question posée en néerlandais)

La lutte contre la pauvreté requiert une approche multidimensionnelle dans différents domaines et aux différents niveaux politiques. Les mesures ont dès lors souvent des conséquences à plusieurs niveaux politiques. Il s'agit donc clairement une matière transversale.

Dans sa note de politique générale « Lutte contre la pauvreté », la secrétaire d'État reconnaît que la collaboration avec les Régions est cruciale dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté. Elle veut matérialiser cette collaboration dans la conférence interministérielle de l'Intégration sociale. Entretemps, le Comité de concertation a changé le nom de cette dernière en « conférence interministérielle de la Politique des grandes villes, de l'Intégration et du Logement ».

Des élections concomitantes ont eu lieu en 2014. Toutes les autorités travaillent derechef à la confection de nouveaux plans d'action afin de combattre et de réduire la pauvreté dans notre pays. Il me semble évident que la conférence interministérielle de l'Intégration sociale / de la Politique des grandes villes, de l'Intégration et du Logement constitue la structure de concertation par excellence afin d'harmoniser les différents plans d'action, avant qu'ils ne soient finalisés.

Le 30 janvier, la ministre flamande Liesbeth Homans, compétente notamment pour la lutte contre la pauvreté, m'a toutefois indiqué, en réponse à une question écrite, qu'aucune conférence interministérielle n'avait été convoquée.

J'aurais souhaité obtenir les informations suivantes de la secrétaire d'État.

1) Qui fait partie de la conférence interministérielle de l'Intégration sociale / de la Politique des grandes villes, de l'Intégration et du Logement? Qui la préside et pour combien de temps?

2) La conférence interministérielle de l'Intégration sociale / de la Politique des grandes villes, de l'Intégration et du Logement s'est-elle déjà réunie cette année?

a) Si oui, à quelle date? La secrétaire d'État peut-elle m'en fournir les rapports?

b) Si non, pour quelle raison?

Réponse reçue le 21 avril 2015 :

1) Suite à votre question, je peux vous communiquer les informations suivantes :

Les ministres et secrétaires d’État suivants font partie de la Conférence interministérielle « Intégration sociale et Politique des grandes villes » :

– pour le niveau fédéral : MM. Peeters, Jambon, De Croo, Geens et Francken, et moi-même ;

– pour le niveau flamand : Mme Homans ;

– pour le niveau de la Communauté française : Mme Simonis ;

– pour le niveau de la Communauté germanophone : M Antoniadis ;

– pour le gouvernement wallon : MM. Magnette, Prévot et Furlan ;

– pour le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale : Mme Fremault et MM. Vervoort et Smet.

Aucune décision n’a encore été prise sur la présidence.

2) La Conférence interministérielle « Intégration sociale et Politique des grandes villes » ne s’est pas encore réunie cette année.