Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9776

de Elke Sleurs (N-VA) du 26 aôut 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Traitement de la tuberculose - Ouverture d'un sanatorium à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles - Nombre de lits dans le sanatorium - Critères de choix des patients - Coût et évaluation du projet - Possibilité d'ouverture de sanatoriums dans d'autres grande

maladie infectieuse
établissement hospitalier
thérapeutique

Chronologie

26/8/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Question n° 5-9776 du 26 aôut 2013 : (Question posée en néerlandais)

Fin juillet 2013, vous avez annoncé qu'on ouvrirait à nouveau un sanatorium pour le traitement de la tuberculose à Bruxelles afin de lutter contre le nombre croissant d'infections tuberculeuses dans les grandes villes. Cette dangereuse infection des voies respiratoires progresse en effet ces dernières années et a même crû de 10 pour cent entre 2008 et 2011. Les causes en sont la mondialisation croissante, l'augmentation du nombre de maladies qui perturbent l'immunité, la migration et la pauvreté.

Pour lutter contre ce phénomène, vous allez coopérer avec les communautés, essentiellement en vue de créer une prise de conscience des premiers signes de la tuberculose. En outre, on veut favoriser le traitement des malades contaminés en ouvrant un sanatorium au sein de l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Il s'agit d'un département séparé pour des patients qui sont dans la deuxième phase du traitement et ne doivent plus rester en isolation mais doivent cependant rester en observation.

Ce projet pilote est financé par l'administration fédérale.

Voici mes questions 

1) Combien de patients ce sanatorium peut-il accueillir ? Quels critères ces patients doivent-ils remplir ?

2) Quel est le coût de ce projet ?

3) Comment ce projet sera-t-il évalué ? Quand aura lieu la première évaluation ? Si ce projet est un succès, y a-t-il une possibilité de l'étendre à d'autres grandes villes ?