Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-9245

de Elke Sleurs (N-VA) du 5 juin 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Le projet pilote Test-Out

sida
maladie sexuellement transmissible

Chronologie

5/6/2013 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Réponse provisoire (pdf)

Requalification de : demande d'explications 5-3626

Question n° 5-9245 du 5 juin 2013 : (Question posée en néerlandais)

À l'occasion de la Belgian Gay Pride, vous avez annoncé la semaine dernière le lancement d'un nouveau projet pilote, dénommé Test-Out. Grâce à ce dernier, des personnes pourront se soumettre dans l'anonymat à un test rapide de dépistage du sida et de la syphilis. Le résultat sera connu après 20 minutes. Ce projet est le résultat d'une collaboration entre vos services, l'asbl Ex Aequo avec Médecins du Monde et la Plateforme prévention sida. Le test pourra dépister rapidement et simplement des IST comme la syphilis et le HIV à l'aide d'une goutte de sang. La présence d'un médecin n'est pas requise. On peut se soumettre à un test dans le cadre de ce projet pilote durant une semaine du mois de mai dans un bus de Médecins du monde à Bruxelles. Un accompagnement médical et psychologique est prévu pour les personnes dont le test est positif.

Le projet se situe dans le cadre plus large du Plan Sida que vous avez annoncé fin novembre 2012. En fonction des données que j'ai pu trouver sur votre site web, ce plan en est à la fin de sa dernière phase, c'est-à-dire la phase d'élaboration qui devait se dérouler jusqu'en mai 2013. Vous avez également annoncé en décembre de l'année dernière le lancement d'un registre HIV dans lequel vous souhaitez reprendre toutes les personnes atteintes du HIV et des données complémentaires sur la qualité de vie, le traitement et la protection.

J'aimerais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1) Comment le projet pilote Test-Out sera-t-il évalué, étant donné sa courte durée ?

2) Comment l'accompagnement médical et psychologique se déroule-t-il chez une personne qui souhaite souhaite rester anonyme ? Comment conciliez-vous l'anonymat et le registre HIV ?

3) Quelle est le degré de fiabilité et de qualité de ce test rapide ?

4) Quel est le coût de ce projet ?

5) Quelle est l'étape suivante du Plan Sida maintenant que la dernière phase est pratiquement terminée ? Pouvez-vous communiquer un état de la question et un calendrier ?