Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-8229

de Elke Sleurs (N-VA) du 20 février 2013

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Médicaments en hospitalisation de jour

médicament
cancer
établissement hospitalier
frais d'hospitalisation

Chronologie

20/2/2013 Envoi question
7/3/2013 Réponse

Requalification de : demande d'explications 5-3009
Aussi posée à : question écrite 5-8230

Question n° 5-8229 du 20 février 2013 : (Question posée en néerlandais)

Actuellement on effectue de nombreuses chimiothérapies en hôpital de jour.

Ce genre de médicaments oncologiques sont souvent disponibles en petits flacons, dont le contenu n'est pas toujours totalement utilisé. Il serait dès lors avisé de centraliser les préparations pour éviter autant que possible des pertes.

Dans ce cadre il serait également conseillé de rendre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) obligatoires.

J'aimerais que la ministre réponde aux questions suivantes :

1) Que pensez-vous de la centralisation des préparations, par exemple des produits oncologiques ?

2) Que pensez-vous d'une future obligation de respect des « bonnes pratique de fabrication » (BPF) pour ces préparations , Prévoyez-vous un financement à cet effet ?

Réponse reçue le 7 mars 2013 :

Dans le cadre de la révision de la législation relative aux pharmaciens hospitaliers, la possibilité de centraliser les préparations est envisagée. Permettre des accords de coopération pour des préparations devrait en effet conduire à une réorientation plus efficace des moyens disponibles des pharmacies hospitalières. Un groupe de travail constitué au sein de l’Agence fédérale des Médicaments et des Produits de santé, groupe au sein duquel sont représentées les associations de pharmaciens hospitaliers, se penche en ce moment sur les conditions et les exigences de cette réorientation. 

Ces exigences se baseront sur les Pharmaceutical Inspection Co-operation Scheme ‘Guide de Bonnes Pratiques de Préparation pharmaceutique officinale dans les établissements hospitaliers’. Cette organisation internationale a développé des normes pour ces préparations basées sur les ‘Good Manufacturing Practices’ dans l’industrie pharmaceutique mais elles ont été adaptées au milieu spécifique des établissements hospitaliers. Ces propositions seront présentées au Conseil national des établissements hospitaliers (CNEH), lequel donnera un avis financier.