Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-770

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 28 décembre 2010

à la vice-première ministre et ministre de l'Emploi et de l'Égalité des chances, chargée de la Politique de migration et d'asile

Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme - Personnel - Appartenance linguistique

Unia
personnel
emploi des langues
statistique officielle
Myria

Chronologie

28/12/2010 Envoi question
25/3/2011 Réponse

Question n° 5-770 du 28 décembre 2010 : (Question posée en néerlandais)

Pdata est un fichier électronique, consultable sur l'internet, qui donne un aperçu statistique du personnel de l'État belge. Qui consulte ce fichier constate qu'aucune donnée n'est disponible actuellement pour le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme.

La ministre peut-elle dès lors, pour cette institution, me communiquer les données suivantes en les ventilant selon l'appartenance linguistique :

1. le nombre de personnes en service en 2010 (de préférence en date du 30 juin 2010), exprimé en équivalents temps plein ;

2. le nombre de statutaires et de contractuels (et éventuellement le nombre d'agents ayant un autre statut encore) ?

J'aimerais également obtenir la répartition des fonctions entre les différents niveaux.

Pourquoi cette institution ne figure-t-elle pas dans les statistiques de Pdata ?

Réponse reçue le 25 mars 2011 :

1. Au 30 juin 2010, chaque rôle linguistique comptait cinquante-deux membres du personnel.

2. Le Centre ne compte que des collaborateurs contractuels. Les coordinnateurs (quatre) et la direction (deux) sont titulaires d’un mandat.

3.

Le Centre est une institution sui generis qui n’est ni une administration, ni un parastatal, ni une entreprise publique, ce qui explique que les membres de son personnel ne se retrouvent pas dans Pdata.

Cependant, le Centre a des contacts réguliers avec Pdata et communique toutes les modifications.