Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-5369

de Claudia Niessen (Ecolo) du 25 janvier 2012

à la vice-première ministre et ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances

Agents de sécurité - Formation et examen - Langue allemande

sécurité et gardiennage
manifestation culturelle
bilinguisme
emploi des langues
Communauté germanophone

Chronologie

25/1/2012 Envoi question
28/3/2012 Réponse

Question n° 5-5369 du 25 janvier 2012 : (Question posée en français)

Afin de garantir la sécurité des personnes présentes aux événements pour jeunes sur le territoire des communes de Bütgenbach, Bullange, Amblève, St-Vith et Burg-Reuland, les bourgmestres en charge imposent aux organisateurs la présence d'un service de sécurité.

Pour mieux gérer la prévention et la résolution de conflits, il est indispensable que les agents de sécurité maîtrisent la langue appliquée sur place qui est principalement l'allemand. Dans le passé, l'engagement d'agents unilingues francophones a provoqué une augmentation du comportement agressif des visiteurs et une aggravation de la situation de conflit.

Les communes mentionnées ci-dessus et la zone de police Eifel ont signalé que la mise en place d'un service de sécurité employant des agents au moins bilingues français-allemand et officiellement reconnu par l'État est absolument indispensable. Vu que ni une formation ni un examen ont été menés en langue allemande pour mieux intégrer des candidats germanophones dans ce secteur d'emploi et que la loi sur l'emploi des langues a ainsi été largement ignorée, j'aimerais vous poser la question suivante :

Est-ce que le Service public fédéral (SPF) Intérieur accorde aux candidats germanophones la possibilité de passer en langue allemande les examens pour agents de sécurité réglés par la loi du 10 avril 1990 sur la sécurité privée et particulière afin d'améliorer les conditions de leur présence aux événements pour jeunes sur le territoire germanophone et de garantir ainsi le respect de la loi sur l'emploi des langues?

Réponse reçue le 28 mars 2012 :

L’honorable membre trouvera ci-après la réponse à sa question.

Les formations et les examens pour les agents de gardiennage sont organisés par des organismes de formation privés. Ces organismes sont agréés par le Service public fédéral (SPF) Intérieur. Ils peuvent organiser ces formations quelle que soit la langue, celles-ci sont cependant, pour des raisons économiques, essentiellement organisées en français ou en néerlandais.

Les examens sont organisés dans la langue dans laquelle l’intéressé a suivi la formation, c’est-à-dire soit en français soit en néerlandais. Il s’agit ici de la solution la plus pratique. En général, les agents germanophones disposent d’une connaissance suffisante en français et suivent la formation dans cette langue.