Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-45

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 30 aôut 2010

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Pénurie de personnel infirmier - Sensibilisation dans les écoles secondaires - Évaluation

personnel infirmier
pénurie de main-d'oeuvre
enseignement paramédical
sensibilisation du public

Chronologie

30/8/2010 Envoi question
12/10/2010 Réponse

Question n° 5-45 du 30 aôut 2010 : (Question posée en néerlandais)

Un volet du masterplan infirmier prévoyait une sensibilisation des étudiants de l'enseignement secondaire pour le métier d'infirmier. En 2008-2009, le terrain a obtenu un budget afin de promouvoir la profession d'infirmier dans les établissements d'enseignement secondaire.

Dans ma demande d'explications n° 4-1020 (Annales, n° 4-83, p. 68), j'ai posé quelques questions concrètes à propos des résultats de cette campagne de sensibilisation.

Dans sa réponse, la ministre a renvoyé à l'évaluation qu'elle attendait encore.

Un an après avoir posé la question précitée, les résultats de cette évaluation sont sans aucun doute connus.

C'est la raison pour laquelle je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1. Combien d'écoles, ventilées par provinces, ont-elles effectivement ouvert leurs portes aux « ambassadeurs infirmiers »?

2. Quel budget a-t-on finalement dépensé ?

3. De telles actions ou campagnes de sensibilisation sont-elles prévues pour la prochaine année scolaire?

Réponse reçue le 12 octobre 2010 :

1. Huit écoles ont réellement ouvert leurs portes aux ambassadeurs infirmiers. Parmi elles, on compte une école de Flandre occidentale, deux écoles de Flandre orientale, une école de la province d'Anvers, une école de la Région de Bruxelles-capitale, une école du Hainaut et deux écoles de la province de Liège.

2. Les visites des ambassadeurs infirmiers dans ces huit écoles ont représenté un coût de 700 euros.

3. Actuellement, il n'y a pas de nouvelles actions de sensibilisation de ce type prévues pour l'année scolaire prochaine, la croissance des inscriptions étant de 9 % en 2009 et semble se confirmer "à la rentrée 2010.