Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3841

de Bert Anciaux (sp.a) du 1 décembre 2011

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Antidépresseurs - Prescription- Consommation - Enregistrement - Évolution - Suivi - Politique

maladie mentale
médicament
statistique officielle
répartition géographique
répartition par âge
répartition par sexe

Chronologie

1/12/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4578

Question n° 5-3841 du 1 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

En 2009, pour la première fois, le nombre de consommateurs d'antidépresseurs en Belgique a dépassé le million. Ce nombre est en augmentation constante.

1) Au cours de la période 2001-2010, quelle a été l'évolution de la consommation enregistrée d'antidépresseurs ? La ministre peut-elle ventiler ces chiffres selon la catégorie d'âge, le sexe et la province (ou la région) ? Comment évalue-t-elle et commente-t-elle ces chiffres ?

2) Durant la même période, combien cette consommation a-t-elle coûté à la sécurité sociale ?

3) Quelle fraction de cette consommation peut-on qualifier de consommation prolongée, à savoir durant plus de six mois ?

4) Selon la ministre, quelles sont les causes de l'augmentation d'année en année de la consommation d'antidépresseurs ? Ladite consommation a-t-elle déjà fait l'objet d'une étude approfondie ?

5) Considérant les sombres pronostics associés aux effets de la consommation prolongée d'antidépresseurs, la ministre a-t-elle demandé qu'elle soit suivie de près et en permanence et qu'une recherche soit menée sur des liens éventuels de causalité avec d'autres pathologies ?

6) Quelles démarches concrètes a-t-elle entreprises pour limiter l'usage de ces médicaments ? Que compte-elle encore faire ? Se concerte-t-on et coopère-t-on avec les Communautés ?