Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3739

de Bert Anciaux (sp.a) du 17 novembre 2011

à la ministre de l'Intérieur

Centrales nucléaires belges - Sécurité - Agence fédérale de contrôle nucléaire - Stress tests - Résultats - Interventions

centrale nucléaire
sûreté nucléaire
Agence fédérale de contrôle nucléaire
sécurité nucléaire

Chronologie

17/11/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4858

Question n° 5-3739 du 17 novembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a récemment communiqué les résultats des stress tests effectués dans les centrales nucléaires belges. Bien qu'ils soient très rassurants, quelques points faibles subsistent, qui nécessitent une série d'interventions.

Voici mes questions :

1) Comment la ministre évalue-t-elle les résultats des stress tests effectués dans les centrales nucléaires belges ?

2) De quelle manière et selon quel calendrier les interventions indispensables seront-elles exécutées (entre autres : extension des protections incendie anti-sismiques, pylônes à haute tension pour Doel et protection contre les inondations, plus de vingt actions de correction pour les risques sismiques, pylônes à haute tension, extension de la bunkerisation du système de sauvegarde et amélioration des réserves d'eau de refroidissement pour Tihange) ?

3) Pour quand la ministre peut-elle garantir que les interventions de sécurité nécessaires seront complètement terminées ?

4) Qui supportera les coûts ? Comment ceux-ci seront-ils répercutés dans les coûts énergétiques déjà relativement élevés ? Un financement direct de la part des autorités est-il prévu ?

5) Quelle influence les analyses de sécurité « objectives » ont-elles sur le prix des assurances ?