Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3635

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 3 novembre 2011

à la ministre de l'Intérieur

Programmes préventifs sécuritaires - Techniques de cambriolage - Clés à percussion - Police locale

vol
police locale

Chronologie

3/11/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4418

Question n° 5-3635 du 3 novembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Dernièrement, un citoyen a attiré notre attention sur l'existence de « clés à percussion » ou « bump keys » qui permettent d'ouvrir pratiquement toutes les serrures et de pénétrer dans une habitation sans laisser de traces. Une émission du programme néerlandais Nova explique le fonctionnement de ces clés : http://www.youtube.com/watch?v=ZFoZdTpwd58.

Cette émission date de 2005, ce qui signifie que de telles clés existent au moins depuis cette époque.

Il apparaît qu'outre le vol en soi, les victimes subissent également le refus d'intervention de leur assurance puisque le cambriolage n'a pas laissé de traces ; le préjudice est donc intégralement à charge des occupants de l'habitation.

Voici mes questions à ce sujet.

1) Combien de cambriolages sans effraction ont-ils été signalés dans notre pays depuis 2005 ?

2) Les services de police connaissent-ils cette technique de cambriolage ?

3) Lorsqu'un tel cambriolage sans effraction est signalé, la police dresse-t-elle un procès-verbal ?

4) De quelle façon la police locale tire-t-elle parti de la connaissance de cette technique de cambriolage pour donner des conseils en matière de sécurité et de prévention des cambriolages ? Les citoyens sont-ils informés de l'existence de cette méthode de cambriolage et quels conseils reçoivent-ils à cet égard ?