Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3608

de Bert Anciaux (sp.a) du 27 octobre 2011

à la ministre de l'Intérieur

Criminalité - Crime - Violence - Bruxelles - Évolution

Région de Bruxelles-Capitale
criminalité
statistique officielle

Chronologie

27/10/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4854

Question n° 5-3608 du 27 octobre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Glenn Audenaert, directeur de la police judiciaire de Bruxelles, a déclaré lors du week-end du 22 octobre 2011 que la criminalité dure fait place à une criminalité « plus douce » à Bruxelles. Selon lui, il y aurait eu beaucoup moins de meurtres, d'attaques violentes et de ventes d'armes en rue cette année. Les interventions de la Police fédérale pour des attaques à mains armée très violentes auraient été bien moins nombreuses. On assisterait à un glissement vers des faits liés à la traite des êtres humains, au passage en fraude d'êtres humains et à la fraude sociale.

Mes questions :

1) La ministre confirme-t-elle les affirmations du chef de la police bruxelloise ? J'aimerais obtenir les chiffres relatifs à la criminalité de 2008, 2009 et 2010 pour les comparer aux chiffres des trois premiers trimestres de 2011. Peut-elle me les fournir ?

2) Quelles tendances constate-t-elle ? Sur quels chiffres les constatations optimistes du directeur Audenaert sont-elles fondées ?