Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3318

de Yves Buysse (Vlaams Belang) du 30 septembre 2011

à la ministre de l'Intérieur

Transports en commun - Sécurité - Déploiement d'agents de la police locale

transport public
police locale
sécurité publique
violence
zone urbaine défavorisée

Chronologie

30/9/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4410

Question n° 5-3318 du 30 septembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Réagissant à plusieurs incidents sérieux à bord de bus à Anderlecht, Patrick Dewael, à l'époque ministre de l'Intérieur, déclarait le 25 novembre 2008 dans « De Standaard » et « Het Laatste Nieuws » que la police locale devait utiliser davantage les transports en commun. À ses yeux, les quartiers difficiles relèvent d'abord de la responsabilité de la police locale, et la présence visible des agents aurait un effet dissuasif sur un agresseur.

Voici mes questions :

1) La ministre partage-t-elle l'opinion de son prédécesseur ?

2) Depuis 2008, son Service public fédéral a-t-il fait des efforts pour inciter la police locale à recourir davantage aux transports en commun ? Si oui, lesquels, et dans quels mesure ces efforts ont-ils eu un écho positif ?

3) A-t-on déjà étudié l'effet de la présence d'agents en uniforme dans les transports publics qui sillonnent les quartiers difficiles ?

4) La ministre est-elle au courant de directives des corps de police locale portant sur l'utilisation des transports en commun pour les déplacements non urgents, comme à Anvers ?

5) Depuis 2009, combien d'agents en uniforme ont-ils été agressés alors qu'ils utilisaient les transports en commun ? Je souhaiterais une ventilation par année, par région et par moyen de transport (train, métro, tram et bus).