Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3317

de Bert Anciaux (sp.a) du 30 septembre 2011

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Anvers - Gare centrale - Expositions - Société nationale des chemins de fer belges (SNCB)

Société nationale des chemins de fer belges
gare ferroviaire
manifestation culturelle

Chronologie

30/9/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 5-4748

Question n° 5-3317 du 30 septembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Les médias ont récemment fait état d'un accord mal exécuté relatif à une exposition d'Evy Raes à la gare centrale d'Anvers. Selon la SNCB Holding, c'est à cause d'un malentendu que cette exposition a été fermée une semaine trop tôt et remplacée par des publicités pour Nokia et la ville de Liège.

Il ressort des informations relatives à cette affaire que la SNCB offre régulièrement et gratuitement à des artistes l'opportunité d'exposer dans ce magnifique hall. Il va sans dire que cette initiative est digne d'éloge et peut même servir d'exemple pour de nombreux autres bâtiments publics.

D'où les questions suivantes.

1) Dans quelles gares la SNCB offre-t-elle aux artistes l'opportunité d'exposer leurs œuvres?

2) La ministre peut-elle fournir une liste des artistes qui ont pu exposer ces dernières années dans les gares?

3) Comment ce système fonctionne-t-il concrètement? Qui peut se porter candidat? Qui assure la sélection? Qui détermine le calendrier? Comment ce système est-il rendu public?

4) La SNCB se fait-elle aider à ce sujet par des experts? Si oui, lesquels et pourquoi ces experts-là? Comment cette publicité a-t-elle lieu?

5) Quel système la SNCB applique-t-elle pour offrir, dans une gare, un emplacement très visible aux messages commerciaux (par exemple de Nokia ou de la ville de Liège)? Quels sont les tarifs appliqués? Comment se déroulent la demande et l'attribution? Existe-t-il des règles éthiques, esthétiques, relatives à la communication, etc?