Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2970

de Bert Anciaux (sp.a) du 18 aôut 2011

au secrétaire d'État à l'Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté, adjoint à la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Crise de l'accueil - Possibilité - Mesures

asile politique
Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile
équipement social
sans-abri
demandeur d'asile

Chronologie

18/8/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-2969

Question n° 5-2970 du 18 aôut 2011 : (Question posée en néerlandais)

L'hiver 2010-2011 fut une énorme honte pour la Belgique. Plus de 8 500 demandeurs d'asile furent alors laissés dans le froid, sans aucune forme d'accueil ni de suivi. Entre-temps, le gouvernement a déployé de nombreux efforts, mais je crains qu'ils ne soient toujours insuffisants. En juillet 2011, on a de nouveau dû laisser quelques centaines de personnes à la rue parce qu'on ne pouvait leur fournir un lieu d'accueil. De nombreuses voix s'élèvent pour prédire que nous atteindrons de nouveau un triste record l'hiver prochain, si le gouvernement ne prend pas de mesures supplémentaires.

J'aimerais que le secrétaire d'État réponde aux questions suivantes :

1) Le secrétaire d'État reconnaît-il qu'en juillet, nous n'avons de nouveau pas été en mesure de fournir un toit à un certain nombre de demandeurs d'asile ? Comment le secrétaire d'État explique-t-il cette situation ? Comment le secrétaire d'État va-t-il garantir que ce qui s'est passé l'hiver dernier ne se reproduise pas cette année-ci ? Quels plans à court et à moyen terme, le gouvernement a-t-il pour faire face à la crise de l'accueil ? Considère-t-on ces mesures comme réalistes et suffisantes pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise l'hiver prochain ?

2) Le gouvernement va-t-il encore créer des places d'asile supplémentaires ? De combien de places s'agit-il, de quelle nature et quand pense-t-on qu'elles seront prêtes ?

3) Quelle est l'évaluation et l'avis du secrétaire d'État quant à la proposition de mesure de crise exceptionnelle, formulée notamment par le Vluchtelingenwerk Vlaanderen, de confier à un nombre de CPAS, certaines catégories de demandeurs d'asile qui séjournent dans notre pays depuis pas mal de temps, et cela selon un plan de répartition équilibré et moyennant un appui financier, de manière à libérer des places dans les centres d'accueil ? Le secrétaire d'État va-t-il prendre ce plan en considération si nous étions à nouveau confrontés cet hiver à une crise humanitaire sur notre propre sol ?

4) De quelle manière encourage-t-on les administrations locales à prendre des initiatives en matière d'accueil ou à les étendre ? Quel est le budget total prévu à cette fin par l'autorité fédérale ? Ces subsides sont-ils épuisés ? Le secrétaire d'État considère-t-il comme une bonne idée d'obliger les administrations locales à créer des places d'accueil ? Le secrétaire d'État peut-il motiver sa réponse ?