Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2848

de Martine Taelman (Open Vld) du 27 juillet 2011

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Train et vélo - Tarifs - Adaptation du matériel roulant - Informations

transport de voyageurs
transport combiné
Société nationale des chemins de fer belges
véhicule à deux roues
titre de transport

Chronologie

27/7/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Question n° 5-2848 du 27 juillet 2011 : (Question posée en néerlandais)

Ces dernières années, le cyclotourisme est très en vogue. La SNCB offre dès lors depuis plusieurs années déjà, la possibilité d'emporter son vélo sur le train moyennant un supplément tarifaire.

Dans la plupart des voitures, des emplacements sont disponibles à cet effet, mais ces équipements ne sont pas prévus dans tous les trains. Le nombre d'emplacements disponibles pour les vélos dépend donc beaucoup du type de matériel utilisé sur certaines lignes. Ce n'est donc souvent qu'au moment où le train est en gare qu'un voyageur constate s'il peut réellement emporter son vélo. Il doit le plus souvent aussi parvenir à repérer l'accompagnateur de train, ce qui n'est pas évident pour les longs trains.

Pour emporter son vélo, il faut aussi acheter un billet spécial. Le voyageur a le choix entre une carte vélo-carte tandem à 5 euros, valable pour un voyage, ou un libre-parcours d'un jour qui lui permet de circuler toute la journée sur tout le réseau. Sur le site web, on ne peut cependant acheter que la carte vélo- carte tandem.

J'aimerais donc obtenir de la ministre une réponse aux questions suivantes:

1) Combien a-t-on transporté de voyageurs avec vélo ces 5 dernières années ? Combien ont-ils opté pour la carte vélo-carte tandem et combien pour le libre-parcours d'un jour ?

2) Quelles sont les lignes qui, au cours des 5 dernières années, ont accueilli le plus de voyage avec vélo ? Tient-on compte de cet élément pour le choix du matériel roulant ?

3) Combien de plaintes la SNCB a-t-elle reçues ces dernières années relatives au transport du vélo sur le train ? Quelles étaient les plaintes principales ?

4) Pourquoi n'est-il pas possible d'acheter un libre-parcours d'un jour via le site web ? Ce produit sera-t-il aussi offert en ligne à l'avenir ?

5) Quelle est l'évaluation que fait la ministre des procédures relatives aux vélos sur le train ? Des mesures seront-elles prises afin de donner aux voyageurs une information plus claire sur le nombre de places disponibles pour les vélos et sur l'endroit où se trouve l'accompagnateur dans les longs trains ?