Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-10699

de Martine Taelman (Open Vld) du 20 décembre 2013

à la vice-première ministre et ministre de l'Intérieur et de l'Égalité des Chances

Cannabis - Haschisch - Composition - Augmentation - Teneur en THC - Olivettes - Conséquences

toxicomanie
stupéfiant

Chronologie

20/12/2013 Envoi question
20/3/2014 Réponse

Aussi posée à : question écrite 5-10700

Question n° 5-10699 du 20 décembre 2013 : (Question posée en néerlandais)

La composition du cannabis a évolué, en particulier sur le plan de la teneur en THC, une substance stimulante qui, en dix ans, est devenue dix fois plus puissante. Les conséquences sont également sensibles. De nos jours, 3 % des fumeurs de haschisch ont un épisode psychotique après avoir fumé un joint.

La teneur en THC a augmenté et l'effet sédatif du cannabidiol a fortement diminué. La drogue est devenue dix fois plus puissante mais possède moins de propriétés anxiolytiques. Récemment, un type de cannabis particulièrement puissant et des produits dérivés sont apparus sur le marché. Il s'agit entre autres de ce que l'on appelle les « olivettes » qui ont une teneur en THC de 22 % et sont très en vogue en France. Je voudrais savoir si la teneur en THC continue également à augmenter dans notre pays.

Je souhaite dès lors poser les questions suivantes à la ministre :

1) Pouvez-vous indiquer quelle est la teneur moyenne en THC, d'une part, du cannabis circulant sur le marché et, d'autre part, du haschisch ? Je souhaite obtenir ces chiffres pour les trois dernière années. Pouvez-vous préciser votre réponse ?

2) Pouvez-vous indiquer quelle était la teneur la plus élevée en THC du cannabis apparu sur le marché, d'une part, et du haschisch, d'autre part ? Pouvez-vous expliquer ces chiffres ? Est-il exact que les maxima augmentent régulièrement ?

3) Quelles sont les conséquences de l'éventuelle augmentation de la teneur en THC sur la santé publique et dans quelle mesure constate-t-on des effets durables sur le plan psychique, voire physique? Pouvez-vous détailler votre réponse ?

4) A-t-on déjà découvert en Belgique des « olivettes » et leur nombre a-t-il augmenté ces trois dernières années ? Pouvez-vous expliquer votre réponse ?

5) Pouvez-vous indiquer si l'on constate une augmentation, ces trois dernières années, du nombre de personnes, en général, et de jeunes, en particulier, qui ont été touchées par une psychose ? Est-ce lié au cannabis et à sa teneur en THC ? Dans l'affirmative, pouvez-vous expliquer votre réponse à l'aide de chiffres et d'études ?

Réponse reçue le 20 mars 2014 :

Cette question parlementaire ne relève pas de mes compétences mais bien de celles de ma collègue, la ministre de la Santé Publique, à qui vous avez également posé ces questions.